#18 Deux nuances de Brocoli – Marie Laurent

 

 

Capture

Le résumé…

Le chemin d’Amalia Faust, brave fille complexée et un peu nunuche, caissière chez Brico, croise par hasard celui d’Edouard Green, le séduisant patron d’une boîte de sex toys. Green propose bientôt à Amalia un étrange pacte. Elle découvre un univers insoupçonné où sexe, légumes et soumission sont étroitement associés. Mais à la longue, les positions inconciliables des deux héros risquent de rendre leur relation difficile.

Merci aux éditions Artalys :D

Merci aux éditions Artalys 😀

Mon avis…

La lecture de ce livre m’a été proposée dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Artalys, que je remercie sincèrement. Commençons par le commencement, qu’est-ce qui m’a donné envie de me plonger dans ce livre ? Tout d’abord, le titre bien sûr ! « Deux nuances de Brocoli », ça donne déjà une bonne idée de l’originalité de l’histoire et surtout de son but clairement parodique de « Cinquante nuances de Grey », pour lequel j’ai déjà fait une chronique sur ce blog. Le résumé, lui, a achevé de me convaincre. Je partais donc avec l’envie de rire, de m’amuser grâce à un récit qui tourne en dérision le best-seller international d’E.L. James.

Le début de l’histoire est assez drôle car on découvre comment Edouard Green, amoureux (peut-être trop) de tout ce qui est vert, en arrive à pratiquer le SL (Sexe Légumier)… On assiste aussi à la rencontre entre cet homme atypique et Amalia Faust, notre héroïne. Les sourires et les rires viennent surtout du décalage entre la jeune fille, discrète et complexée, pas forcément super canon, et cet homme digne d’un « Docteur Mamour » ou d’un Ryan Gosling, sûr de lui et séducteur. Amalia découvre son univers plus que particulier avec les yeux parfois un peu moqueur d’une fille trop normale qui rencontre un gars aux vices trop poussés. Et pourtant, elle finit par adhérer d’une certaine manière, comme l’héroïne de « Cinquante nuances de Grey », aux pratiques farfelues de son partenaire.

brocolis2

C’est là que le récit perd un peu le côté parodique et part dans un côté plus « sérieux ». En effet, si le début laisse à penser que le « SL » (Sexe Légumier) va servir à tourner en ridicule le genre-même du livre érotique… et bien, on se trompe ! L’histoire devient non plus tellement une parodie mais un petit livre érotique en lui-même. La relation entre les personnages n’est pas tournée en dérision, leurs sentiments sont bien décrits et l’aspect un peu comique qu’on trouve au début s’efface vite au profit des tribulations d’Amalia. Ce n’est pas forcément négatif, bien sûr ! Le format plutôt court de ce livre fait que l’histoire se lit assez vite, et l’humour reste toujours présent dans certaines phrases, certaines situations, et dans les fondements-même de l’histoire grâce au principe du SL. On n’a pas le temps de s’ennuyer et même si les sourires laissent place à l’intérêt pour l’histoire d’amour (Amalia va-t-elle accepter les fantaisies de Green ? Va-t-elle supporter d’aller plus loin dans le Sexe Légumier ? Va-t-elle réussir à changer l’intérêt de Green pour le sexe « classique » ?), on s’amuse quand même !

Le ton de l’auteur est très léger et très frais. Cette lecture change les idées, et quand on a lui « Cinquante nuances de Grey », qu’on l’ai apprécié ou non, on adhère forcément à « Deux nuances de Brocoli ». Les personnages sont attachants par leurs personnalités atypiques et bien décrites, et l’histoire nous accroche, puisqu’elle garde toujours son ton décalé. Et puis, peut-être que cela vous donnera des idées pour vos futurs moments de complicité avec votre chéri(e) ? (On sait jamais, hein !) Par contre, que vous choisissiez de réorienter votre sexualité après ça ou non, je peux vous assurer que vous ne verrez plus jamais les brocolis (et les poireaux, entre autres) de la même manière !

poireau-bebe2

Ma note…

.

Merci aux éditions Artalys pour cette lecture !

artalys

 

13 réflexions sur “#18 Deux nuances de Brocoli – Marie Laurent

  1. Malgré que Les 50 Nuances de Grey me tente énormément, celui-ci à cause de son titre « Deux nuances de brocoli » ne me tente pas du tout :/

  2. Pingback: L’interview en 5 questions de… Marie Laurent | Je lis & je raconte...

  3. Au début de ta chronique je me suis vachement marrée ^^ Mais du coup je ne vais pas le prendre, parce que j’espérais vraiment une parodie a 100%. Et si du coup tu dis que tu n’as mis que 16 parce que ce cote la te manquait plus tard, je ne vais pas tenter 🙂 Au fait, si tu cherches a lire des livres érotiques (je dis ça comme ça hin !), tu pourrais peut être tentée par La vie sexuelle de Catherine M. ? Enfin, perso, j’ai pas du tout aimé, mais je crois que c’est juste pas mon genre. J’aime les scènes érotiques fines et raffinées ^^ Pas du tout le genre de ces deux livres la donc ^^

  4. Pingback: Deux nuances de Brocoli de Marie Laurent | Sorbet-Kiwi

  5. Alors tu sais quoi, pendant la petite session des éditions Artalys « livres gratuits », je me suis jetée dessus pour savoir si cela me plairait bien ou non. Et j’ai ri, mais tellement ! (je suis un bon public) Donc je pense pouvoir le chroniquer et surement faire référence a ton billet ici, parce que voila, c’est une petite lecture qui ne mange pas de pain mais elle a le mérite de détendre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s