#33 Bloc de Haine – Bruno Lonchampt

couv-bloc-de-haine-620x987

Le résumé…

Incarcéré à la centrale d’Arles pour homicide, Alex s’acharne sur les haltères dans l’espoir d’expulser sa haine. Une haine qui le poursuit depuis des années, le consume et le torture. Car c’est bien la haine – et le racisme – qui l’a attiré lentement vers le gouffre. Vient le jour où Abid, un môme un peu frêle tombé « par erreur », intègre sa cellule : le souffre-douleur est tout trouvé. Sauf qu’au fond de lui, Alex sait bien qu’il ne pourra pas toujours se voiler la face, s’il veut pouvoir sortir la tête des décombres de son passé. Il devra affronter cette rage, cette haine qui ont fini par le recouvrir entièrement. La liberté passe par là.

Centre d'arrêt d'Arles

Centre d’arrêt d’Arles

Mon avis…

Je commence ce partenariat avec les éditions Sarbacane par la lecture de ce roman issu de la collection Exprim’ qui a pour but, comme son nom l’indique, de faire passer des messages, des opinions, et de faire réagir. J’ai tout de suite été tentée par ce livre en raison de mon propre engagement contre le racisme et la haine en règle générale. J’ai trouvé que la parution de ce livre, après les élections municipales et un peu en avance sur les élections européennes, tombait très bien. Dans ce livre, on a le point de vue d’Alex, un jeune qui se retrouve en prison sans qu’on en sache la raison exacte avant un petit moment dans le livre. Il nous raconte sa vie en prison, la colère qu’il garde en lui et qu’il rejette sur son compagnon de cellule. On découvre aussi sa vie d’avant, de son enfance à son emprisonnement, on comprend progressivement ce qui l’a mis là, et ce qui a contribué à former ce bloc de haine dans son cœur.

Haine

Haine

On oscille entre l’affection pour Alex qui nous exprime ses sentiments et entre le mépris et l’incompréhension. Pourquoi tant de haine ? Et finalement, l’auteur va nous montrer petit à petit d’où vient ce racisme et quelles en sont les conséquences, dans des scènes d’une violence certaine, mais extrêmement bien décrites et bien amenées. Il n’y a pas de violence gratuite dans ce livre, dans le sens où chacun des instants décrivant la haine qui déferle d’Alex est là à un moment pour une raison. Et on comprend très vite l’absurdité de cette violence, tout en voyant qu’elle s’insinue par des dizaines d’interstices dans le cœur d’Alex : son père, sa copine, ses fréquentations, son employeur, l’arabe du coin qui gagne au PMU… Tous ont contribué d’une manière ou d’une autre, volontairement ou non, à cette explosion de rage. Pendant tout le livre, Alex rumine cette haine. Il a beau être en prison, il continue à ressentir cette haine et à vivre par elle.

Marseille

Marseille

Bloc de Haine est un livre qui en est rempli, de rage et de colère. C’est une histoire très dure, portée par une écriture simplement géniale. L’auteur a su écrire de la manière qui correspondait à la situation, en respectant la personnalité d’Alex, son origine sociale et ses sentiments. Chaque phrase est portée par la force de la rage du personnage et on le ressent au fond de nous. Mais au lieu de nous rallier à Alex, l’auteur parvient à faire tout le contraire. Il nous montre d’où viennent le racisme et la haine pour mieux les combattre. Ils s’imposent comme une maladie, alors qu’ils n’ont pas lieu d’être. Et j’ai vraiment aimé tout le message du livre, sa portée, sa force. Honnêtement, si j’étais prof au collège ou au lycée, je ferais lire ce livre à mes élèves afin de les faire réagir et comprendre les enjeux actuels. La haine ne mène à rien, et ce livre le montre parfaitement. Je le conseille vivement à tous et à toutes, qu’on aime ou non les livres engagés, celui-ci est loin d’être ennuyant. Chacun devrait le lire pour comprendre… C’est pour moi un vrai coup de cœur, un incontournable ! Ce livre a bien réussi son pari et correspond totalement à l’esprit de la collection Exprim’ des éditions Sarbacane : faire passer un message. En lisant ce livre, vous vous sentirez changé. Merci pour cette belle lecture.

1787502_7_9610_la-licra-mise-sur-des-slogans-chocs_3e942c772fcdac36e4ccd73d6379cb30

Ma note :

.

Merci aux éditions Sarbacane pour cette lecture.

sarbacane

Capture

 

3 réflexions sur “#33 Bloc de Haine – Bruno Lonchampt

  1. Pingback: #132 Cœur de brindille – Yves-Marie Robin | Bienvenue à vous, petits curieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s