#39 Les Sopranos – Alan Warner

couverture

Le résumé…

Le concours de chorale de leur école écossaise de bonnes sœurs ? Les Sopranos n’en ont rien à faire. Manda, Chell, Kylah, Finn et Orla veulent rendre cette virée en ville inoubliable. A 17 ans, tout ce qu’elles ont en tête, c’est l’alcool, les fringues, les mecs, perdre le concours pour rentrer à temps et enflammer le dancefloor. Et l’amitié. Parce que c’est tout ce qu’elles ont au monde, l’amitié.

Uniformes scolaires des écoles catholiques écossaises

Uniformes scolaires des écoles catholiques écossaises

Mon avis…

J’ai pu lire ce livre en partenariat avec les éditions Points, dont j’ai une collection affolante de livres dans ma bibliothèque. Je dois avouer que, pour autant, ce roman ne fait absolument pas partie des œuvres que j’ai l’habitude de lire et c’est cet aspect qui m’a attirée, en tant qu’authentique curieuse invétérée. Et je n’ai pas été déçue car ce livre déborde d’originalité, c’est le cas de le dire. Qu’il s’agisse de l’histoire, du style d’écriture, des rebondissements, tout est particulièrement atypique. On découvre une bande de filles d’un lycée catholique, pourtant totalement délurées. On remarque très vite cet aspect, ne serait-ce qu’à leur manière de parler (à laquelle il faut vraiment s’habituer, car ça peut paraître un peu perturbant au départ !). Au début, j’ai eu un peu de mal à m’attacher à ses filles, qui semblent ne pas respecter grand-chose si ce n’est leur amitié et leurs plaisirs. Pourtant, on finit par les apprécier, malgré leurs défauts et leur vulgarité.

teviot

Leur objectif : chanter comme des casseroles, malgré leur voix en or, au concours de chorale de leur école, afin de pouvoir sortir dans les bars, draguer des mecs et plus si affinités (ou pas) ! Et elles réussiront, ça on n’en doute pas, mais à quel prix ? Elles bravent tous les dangers de la ville et ses écueils, telles des campagnardes naïves qui semblent n’avoir peur de rien. Et on suit leurs aventures pas très catholiques, on observe leurs déboires, leurs joies de courte durée… Malgré les sujets traités, qui sont souvent très difficiles, le ton du roman est toujours le même : légèreté et humour, et c’est sûrement ce qui facilite la lecture. On aborde des thèmes comme la maladie, le sexe, la grossesse non-désirée, la jeunesse perdue dans une société trop brutale pour elle… Tout ça avec ce ton un peu vulgaire, jeune et sans complexe.

Photo par Juliette S. © - jelisetjeraconte.wordpress.com

Chateau d’Edimbourg Photo par Juliette S. © – jelisetjeraconte.wordpress.com

J’ai eu du mal à accrocher au début, sûrement à cause de cette manière de d’écrire, qui reste la même autant dans la narration que dans les dialogues, il faut s’habituer. Mais une fois qu’on est dedans, on a envie de savoir jusqu’où ces filles vont aller. Et aussi loin qu’elles vont, on est avec elles, on aimerait qu’elles réussissent à s’en sortir, alors qu’elles ne le veulent pas. On découvre le choc des inégalités au Royaume-Uni, l’écart énorme entre la campagne et la ville, mais aussi le fossé entre l’idéal catholique encore fortement représenté et la réalité de la vie, pleine de violence et de mépris pour les sentiments humains. Il n’y a pas de place pour la peur, pour l’amour ou pour l’espoir dans leur petite bande d’amies, elles se perdent dans la débauche et le danger, parce qu’il s’agit des seules choses qui leur permettent de se sentir vivante. Et elles iront jusqu’au bout pour ressentir cette vie au fond d’elles, aussi loin qu’elles le peuvent, ou même au-delà. C’est un livre au message vraiment magnifique et très profond, que j’ai beaucoup apprécié malgré ses quelques difficultés de lecture. Je le recommande à ceux qui aiment explorer l’âme humaine, ils trouveront de quoi réfléchir.

L'auteur Alan Warner

L’auteur Alan Warner

Ma note…

.

Merci aux éditions Points pour cette lecture.

LOGO_Points

 

Publicités

Une réflexion sur “#39 Les Sopranos – Alan Warner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s