#42 Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert – Pierre Thiry

le-mystc3a8re-du-pont-gustave-flaubert-pierre-thiry

Le résumé…

Ce récit évoque quelques impressions sur des personnages réels : Gustave Flaubert, Giovanni Bottesini, Rouen, le pont Gustave Flaubert… Un grand écrivain, un compositeur de musique oublié, une ville normande, un pont levant peuvent-ils s’emmêler dans la même intrigue ? Giovanni Bottesini (1821-1889) et Gustave Flaubert (1821-1880) se sont-ils rencontrés ? Ce « roman », très imaginaire, où il est question : d’un vélo volé, d’un opéra disparu, du détective privé Jules Kostelos, d’une bibliothécaire portant le nom de Salammbô, du chat noir Charles Hockolmess et d’un rassemblement de vieux gréements à Rouen en 2017, apportera-t-il une réponse ?

Armada de Rouen 2013 : le pont Gustave-Flaubert - photo par Juliette Sa

Armada de Rouen 2013 : le pont Gustave-Flaubert – Photo par Juliette Sa

Mon avis…

J’ai lu ce livre grâce à Pierre Thiry, qui m’a fait le grand plaisir de m’envoyer son livre, avec en prime une jolie petite dédicace, et je le remercie tout particulièrement pour cette attention et pour sa confiance. J’attendais beaucoup de ce livre, car j’avais trouvé l’idée d’une intrigue qui partait de pas grand-chose (un pont) et le personnage du chat Charles Hockolmess très prometteurs.

20140621_165056

Et finalement, on voit dans ce livre beaucoup de digressions de toute sorte : récits historiques, anecdotes, réflexion philosophiques voire interrogations existentielles… On trouve par exemple une jolie méditation sur le lave-vaisselle et son impact sur l’humanité. On a aussi est surtout des questionnements littéraires : on apprend beaucoup de choses sur Gustave Flaubert, sur la ville de Rouen… On apprend une quantité effarante de choses sur les ponts normands et sur plein d’autres sujets dont on a parfois du mal à comprendre le rapport avec l’histoire.

Armada 2013 - Photo par Juliette Sa ©

Armada de Rouen 2013 – Photo par Juliette Sa ©

J’ai trouvé que l’enquête sur le mystère du Pont Gustave-Flaubert évoluait peu : plus on avance, moins on comprend car il y a trop d’éléments qui d’ajoutent. On ne se trouve pas dans un livre policier à proprement parler, ni dans un livre d’histoire normande (mais presque) ni dans une thèse sur les ponts ou sur Gustave Flaubert, mais on pourrait s’y croire. L’auteur a voulu son livre inclassable, et c’est réussi. C’est une œuvre (sur)chargée d’informations, incroyablement bien écrit mais parfois très confus pour le lecteur. Certains passages explicatifs sur tel ou tel sujet sont tellement longs qu’on lutte un peu pour continuer la lecture… Mais j’ai tout de même ressenti une forte envie de reprendre quelques lectures de Gustave Flaubert, alors que j’avais pourtant eu du mal à digérer Madame Bovary… Ce livre nous fait découvrir l’auteur français sous un autre angle et c’est très intéressant quand on aime la littérature.

20140623_103935

Malgré tout, on a envie de savoir où tout ça va nous mener, et si tout cela a un sens. Finalement, je n’ai pas trop de réponses à cela, y a-t-il un sens à cette histoire ? Je ne sais pas trop… Comme Flaubert, Pierre Thiry voulait sûrement écrire un livre à partir de rien, c’est réussi, c’est bien fait, bien écrit, le style de l’auteur est vraiment magnifique, les phrases très belles. Mais voilà, trop de digressions pour moi (je parle bien de mes goûts et de mon avis strictement personnel). J’ai été assez déçue car je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire, j’ai vraiment failli lâcher plusieurs fois lors de loooongs passages sur les ponts, sur la musique… Je suis un peu déçue de n’avoir pas pu apprécier à sa juste valeur tous ces éléments du récit, et j’aurais aimé voir plus souvent le chat noir Charles Hockolmess, et le voir faire ce à quoi je m’attendais avec lui : une jolie enquête menée par cet animal me semblait une jolie perspective…

Gustave a quitté son poste au rayon enfant pour tenir entre ses pattes le livre de Pierre Thiry (il y a son prénom dans le titre quand même !)

Gustave a quitté son poste au rayon enfant pour tenir entre ses pattes le livre de Pierre Thiry (il y a son prénom dans le titre quand même !)

Ma note…

.

Merci à Pierre Thiry de m’avoir envoyé son livre pour cette chronique.

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “#42 Le Mystère du Pont Gustave-Flaubert – Pierre Thiry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s