#44 Kaleb, T.1 – Myra Eljundir

kaleb

Le résumé…

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour où sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?

Myra Eljundir avant sa révélation

Myra Eljundir avant sa révélation

Mon avis…

Ces derniers temps, la saga « Kaleb » fait du bruit, surtout avec la révélation de son auteur qui s’avère être une des reines du polar français : Ingrid Desjours. Il fallait donc que je comble mon ignorance en lisant ce livre, c’était d’utilité publique ! J’ai donc pris ma liseuse à deux mains et zou ! Au début, j’ai eu un petit peu de mal à accrocher… Je ne saurais pas vraiment dire pourquoi… Peut-être à cause du personnage de Kaleb auquel j’ai eu du mal à m’attacher dans l’immédiat. D’autant qu’au départ, on ne comprend vraiment pas grand-chose à l’intrigue potentielle du livre. Finalement, ce petit blocage n’a pas duré car plus j’ai avancé dans la lecture, moins j’arrivais à lâcher ! Kaleb se révèle avoir une sensibilité exacerbée, à l’inverse de ce que l’on peut croire dans les premières pages. Il commence à y avoir des questions qui s’insinuent dans notre esprit : qu’est-il vraiment ? Pourquoi est-il comme ça ? On veut savoir, on veut connaître les réponses.

Nuage dû à l'éruption du volcan Eyjafjöll en Islande

Nuage dû à l’éruption du volcan Eyjafjöll en Islande

Mais plus on tourne les pages, plus il y a de questions. L’histoire est complexe, dans le bon sens du terme, l’intrigue n’est jamais relâchée. Il y a toujours quelque chose de nouveau, des renversements de situation, des bouleversements, des mystères et des surprises. C’est un roman très sombre, très dur et imprégné de violence. Pourtant, on ne peut que ressentir de l’affection pour Kaleb. Mais où est le bien, où est le mal ? Qui représente l’un, qui représente l’autre ? Ce livre étudie cette mince frontière entre ce qui est mauvais et ce qui est bon, à travers une histoire fantastique dont on ne peut se lasser. Je suis vraiment heureuse de m’être lancée dans cette lecture très plaisante. Autant vous dire que la fin m’a laissée perplexe, j’attends avec impatience d’avoir le temps de lire la suite ! Je conseille vivement ce livre à mes fidèles curieux et curieuses, à ceux et celles qui aiment les histoires fantastiques et sombres. Ici, pas de place pour la tendresse, la violence et la colère sont de mise et savent nous charmer et nous entraîner dans un autre monde qui pourtant reste le nôtre.

100560215 INGRID

Ma note…

.

 

Publicités

13 réflexions sur “#44 Kaleb, T.1 – Myra Eljundir

  1. J’ai déjà aussi lu beaucoup d’avis sur cette saga: et elle a l’air vraiment bien ! Mais c’est vrai que je n’arrive pas trop à comprendre le synopsis :s

  2. Un livre qui me tente depuis un moment mais je n’ai pas encore sauté le pas.
    Je pense que je vais me laisser tenter pour ma prochaine lecture 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s