#59 Les dix petites négresses – Bob Boutique

Les dix petites négresses

Le résumé…

Le titre de ce livre est bien entendu un pastiche des « 10 petits nègres » d’Agatha Christie, auquel il se réfère pour la forme du récit : identité de lieu et des personnages qui vous sont proposés comme des cartes à jouer d’un Cluedo. Mais la suite n’a plus rien à voir avec ce roman policier magistral qui a scotché des générations d’amateur du genre. Dix auteures de réputation internationale ( en fait elles sont blanches et francophones ) sont réunies par leur éditeur dans un gîte majestueux, sur une île de la Mer Noire, en vue d’y participer à une espèce de jeu machiavélique à l’ issue duquel l’une d’entre elles sera choisie pour obtenir le fabuleux prix Concours. Le reste ne se raconte pas, il se lit et se vit avec terreur, car le séjour paradisiaque qui leur était promis va rapidement se transformer en cauchemar… Interdiction formelle de tricher et de courir voir à la dernière page, la chute inattendue et bluffante de ce huis-clos. Sachez simplement qu’à ce jour, personne n’a deviné avant la fin.

7_157_p1010543_H115135_L

Mer Noire

Mon avis…

« Les dix petites négresses » m’a été envoyé par l’auteur lui-même, à la suite de ma chronique du livre « Un mois » de Laurent Dumortier. Je cite : « Mon vœu  secret […], je le confesse, est d’avoir une meilleure cote que mon copain Laurent Dumortier, histoire de me payer sa tête.». Là-dessus, bien sûr, je ne pouvais rien promettre ! Mais rassurez-vous, Bob m’a quand même rassuré sur ma liberté d’expression : « Tu peux le déchirer si ça te chante, peu importe. C’est ton avis de jeunette qui m’intéresse… ». OUF ! Mais jamais je ne déchirerais un livre, aussi mauvais soit-il, et arracher les pages de celui-ci, les lancer par la fenêtre de mon petit deux-pièces picard et prier pour qu’elles reviennent chez son auteur en Belgique ? JAMAIS, ô grand jamais ! Non, ce livre restera dans ma bibliothèque, d’autant que j’ai eu une jolie dédicace me demandant de ne pas aller voir la dernière page (et, promis, je n’ai rien fait de tel)… Honnêtement, je ne m’attendais pas à ça ! Je savais que j’allais m’amuser car ce roman, ou plutôt ce conte, me paraissait clairement déjanté et me plaisait déjà à l’avance. Mais à ce point ?

Je n’ai pas pu lâcher ce livre une seule minute ! A la base, je m’étais fixée un objectif d’une trentaine de pages pour ensuite le continuer le lendemain, étant donné que j’avais lu tout la journée… Mais Bob m’a captivée au point que j’ai fini son bouquin en mangeant, nan mais waouh quoi ! En fait, au début, j’avais peur de ne pas trop accrocher car dans les premières pages, on se rend compte du parallèle rigolo et caricatural fait entre les personnages et la maison d’édition qui publie Bob Boutique… Donc, ne connaissant pas ces gens, j’avais peur de louper des trucs (et si ça a été le cas, je ne m’en suis pas rendu compte).

meurtre

Très vite, on repère les personnages (j’ai même corné la page comme demandé mais ça ne m’a pas forcément servi, peut-être ai-je une trop bonne mémoire !), et on se laisse aller au récit ! On peut dire en tout cas que ça ne manque pas d’originalité, l’intrigue est bien là… On veut comprendre ! On se retrouve dans un huis-clos à la Agatha Christie clairement revendiqué, et c’est très plaisant.

Je le recommande à 10 000 % à tous mes lecteurs et à toutes mes lectrices chéri(e)s ! Je me suis éclatée, j’ai ri et j’ai souri tout du long. C’était magique ! Merci Bob pour cette jolie découverte… Je ne dirais pas que vous avez fait mieux que Laurent Dumortier ou Duciment, comme vous voulez, car je n’ai lu qu’un petit échantillon de son œuvre (et je compte bien me rattraper), mais sachez que j’ai adoré votre livre et que c’est sans hésiter que je lirais vos autres œuvres (n’hésitez pas à me les envoyer si vous me lisez !). J’ai adoré le ton des « Dix petites négresses », proche du parler, léger et drôle, les sarcasmes et l’ironie pimentant encore plus les quiproquos et la confusion du récit. C’est donc une très très belle lecture qui m’a été offerte, et j’avoue que j’ai fini ma journée de lectures à la perfection avec ce livre ! Lancez-vous, n’hésitez pas, et surtout ne regardez pas la fin, vous serez étonné comme j’ai pu l’être, j’en suis certaine. Décidément, les éditions Chloé des Lys n’ont pas fini de me surprendre…

pt133818

Ma note…

.

Je remercie Bob Boutique et les éditions Chloé des Lys pour cette lecture.

logo

Publicités

4 réflexions sur “#59 Les dix petites négresses – Bob Boutique

  1. Alors là Merciii je viens d’incrire ce livre dans ma liste à acheter 🙂 Alors que je m’étais promis de ne plus rien « voir » d’ici … noël 😀
    Ayant une P.A.L. de pas moins de 52 …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s