#67 Osez… l’amour des rondes – Marlène Schiappa

amour des rondes

Le résumé…

Gourmandes, libérées, coquines, épicuriennes, les rondes se lâchent !

Comment assumer fièrement son corps dans une société où le régime est une religion ? Qui est ronde ? Quelles positions choisir pour ressembler à une déesse grecque ? Où trouver des bottes sexy à votre taille ? Comment porter une guêpière sans ressembler à un rôti saucissonné ? Peut-on s’affiner grâce à des techniques de maquillage ? Comment séduire une ronde ? À quels jeux gourmands et aphrodisiaques s’adonner ? Sur un ton érotico-rigolo, loin des discours bien-pensants sur les 5 fruits-et-légumes-par-jour, l’auteure répond à ces questions en s’appuyant sur de nombreux témoignages de rondes et d’hommes qui les aiment».

Kate Dillon, mannequin grande taille

Kate Dillon, mannequin grande taille

Mon avis…

Ce petit livre diffère un peu de ce que j’ai l’habitude de lire et de chroniquer car il ne s’agit pas d’un roman. Mais les éditions La Musardine ont accepté avec beaucoup de gentillesse de me l’envoyer ! Je le classerais dans « livres érotiques » car je ne sais pas trop où le mettre autrement mais sachez qu’il n’a pas grand-chose à voir. C’est plutôt un guide… J’ai aimé le ton sympathique, on a l’impression que c’est une copine qui nous parle. Etant moi-même un peu ronde, j’étais intriguée par ce livre qui s’adresse aux filles qui le sont et aux hommes qui les aiment. Dans ce petit bouquin, on nous donne des chiffres, des pistes, des astuces, on nous montre qu’être ronde, ce n’est pas si terrible ! Au contraire, c’est même plutôt chouette !

Quand on complexe, ce livre est une véritable pilule du bonheur ! En lisant ça, on se retrouvera réconciliée avec nous-même, avec notre corps, on apprendra à le dompter et à le montrer aussi charmant qu’il est, même si on a du mal à y croire au début. Certains conseils sont à laisser passer à la trappe, mais c’est rare car, globalement, tout est bon à prendre ! Conseils beauté, mode, confiance en soi, chiffres, sondages, études, tout est réuni pour nous convaincre qu’être ronde et aimer une ronde, il n’y a rien de mieux… C’est LE bouquin à offrir à une copine qui se considère comme ronde et qui complexe, car il est vraiment libérateur. Personnellement, j’ai appris plein de choses et je n’ai absolument pas réussi à lâcher ce petit livre une fois que j’étais plongée dedans. Aussi passionnant qu’un roman car il nous réconcilie avec nous-même.

Par contre, j’ai été déçue par certains points. C’est vrai qu’on retrouve beaucoup de clichés, comme le fait que ce qu’une ronde a de mieux, en gros (sans jeu de mot hein !), ce sont ses fesses et ses nichons… Hum… On trouve aussi quelques conseils d’hygiène plus ou moins bien placés, enfin rien de bien terrible non plus, pas aussi insultant en tout cas que le laissent entendre certaines blogueuses comme http://www.penseesbycaro.fr/2011/03/osez-lamour-des-rondes-le-livre-de-trop/. Ce qui m’a plus dérangé, ce sont les conseils du style « ne pas reprendre de dessert si personne n’en redemande ». Euh moi, perso, si j’ai la dalle, je mange ! Si j’ai envie de prendre une crème brûlée, ou une soupe de fraises avec glace aux amandes, ou deux boules de sorbet, je prends ! Et tant pis pour les autres, ils saliveront devant mon dessert et patienteront calmement pour partir ! ^.^

Donc pour conclure, même si certains points sont fortement contestables, on peut dire que ce livre distille quand même de très bons conseils. Après, c’est à la lectrice de faire la part des choses, mais je me suis personnellement sentie très intéressée par ce que j’ai lu, j’ai apprécié reprendre un peu confiance en moi, et ça m’a fait du bien ! J’ai retenu des choses, j’en ai délaissé d’autres. Marlène Schiappa donne des conseils qui bien entendu compose son avis propre, elle nous dit des choses comme elle les dirait à une copine. Obéissez-vous à tous les conseils de vos copines ? Non, pas forcément, vous triez. Et bien là, c’est pareil ! Il y a du bon, il y a du mauvais, mais je ne pense pas qu’il y ai quelque chose de réellement scandaleux dans ce livre comme veulent le laisser entendre pas mal d’internautes tenant des blogs sur leurs rondeurs ou autres.

D’ailleurs, petite réponse de Marlène aux lectrices en colère : « Osez l’amour des rondes n’est qu’un petit livre, dans un genre presse féminine (on aime ou on n’aime pas, la presse féminine a bien aimé, jetez-moi des tomates…) que j’ai écrit en pensant aux jeunes filles complexées et en aucun cas aux FA ou aux pro du “business de la size” (je déteste cette expression) […] il y a beaucoup de (volonté de) second degré, et justement l’idée est de prendre un par un les clichés pour leur répondre. » Voilà, de quoi me réconcilier avec les petits défauts de ce bouquin, que je vais persister à conseiller !

tara lynn

Tara Lynn, égérie H&M

Ma note…

.

Merci aux éditions La Musardine pour cette lecture.

Musardine

Publicités

3 réflexions sur “#67 Osez… l’amour des rondes – Marlène Schiappa

  1. J’avais un peu peur en lisant le titre que justement ce soit stigmatisant. Mais vu que tu affirmes qu’en grande partie non, ça a l’air pas mal 🙂 Perso je me considère comme normale, mais je suppose que dans notre société je suis rondouillette. Peu importe, ramenez moi encore le tarte flambée ! 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s