#77 Couleur de sang – Nathy

couverture

Le résumé…

Très librement inspirée du Petit Chaperon Rouge, cette nouvelle relate la rencontre amoureuse de deux êtres que tout aurait dû séparer, issus de deux mondes ennemis, celui de la forêt et celui des hommes, entre lesquels ne règnent qu?incompréhension et haine. Grâce à un style poétique où chaque phrase brille comme un diamant, Nathy tisse un conte inoubliable qui possède la saveur des légendes d’antan.

FondChaperon

Mon avis…

J’avoue ne pas avoir l’habitude de lire des nouvelles, mais je me suis laissée tenter par celle-ci, publiée aux éditions Artalys, avec qui j’ai le bonheur d’avoir un partenariat régulier qui me permet de chroniquer leurs œuvres souvent de grande qualité ! Je n’avais donc pas peur d’être déçue avec cette petite histoire, ce conte si j’ose dire ! En effet, Nathy s’est inspirée du Petit Chaperon Rouge, mais on est bien loin ici des aventures que l’on raconte aux enfants. Ici, j’ai eu le plaisir de lire un texte à la poésie très soulignée, à l’érotisme omniprésent, un peu sanglant mais très agréable à la lecture. J’avoue que je n’ai pas été déçue par cette expérience ! Certes, le livre ne tient qu’en une vingtaine de pages (d’où son prix modique sur la boutique des éditions Artalys) et je l’ai donc très vite lu ! Mais j’en ressors très satisfaite, et charmée surtout ! Honnêtement, j’aurais aimé que l’histoire soit plus longue, pour en profiter pendant plus longtemps. Mais cette nouvelle est d’une grande qualité, c’est indéniable. L’auteur a publié d’autres textes chez d’autres éditeurs et je pense que j’irais fouiner un peu pour trouver (peut-être) mon bonheur !

En tout cas, si lire une nouvelle vous tente, que vous en ayez l’habitude ou non, je pense que vous pouvez vous laisser séduire par celle-ci qui honnêtement, vaut un bon roman ! Quelques minutes de plaisir littéraire intense, qui nous laissent un peu sur notre faim car on aurait aimé en avoir plus, mais à part cela, je n’ai vraiment rien à reprocher à ce texte. Je crois que ce qui me marquera le plus est l’écriture poétique et la sensualité qui transpire de certains mots. Les phrases sont très bien tournées, ce qui compense la longueur de la nouvelle, car chaque phrase est forte de sens et transmet les sentiments qu’il faut au bon moment. C’est un texte riche, une nouvelle réussie. Encore une fois, Artalys ne me déçoit pas ! Je vous laisse avec un petit extrait de « Couleur de sang » et je vous encourage à vous lancer dans cette lecture (ne me dites pas que vous n’avez pas le temps, je ne vous croirais pas !^^). Vous aurez de quoi vous satisfaire avec un conte largement revisité qui vaut le détour (mais laissez-le loin des mains des enfants bien sûr…) !

« La jeune fille, émue par des sensations inconnues, ferme les yeux quelques instants, savoure le contact tiède sous sa paume. Il l’enlace et l’attire à lui. Leurs corps se touchent. Leurs lèvres s’unissent, se caressent, leurs bouches se goûtent. La nuit tombe. La lune les observe, bienveillante. Les loups hurlent au loin. Le cri d’une chouette se fait entendre ; elle salue l’amour que deux êtres découvrent. Ils ont soif l’un de l’autre, plus rien ne pourra les arrêter, ils n’écoutent plus que le battement de leur cœur à l’unisson. »

Ma note…

.

Merci aux éditions Artalys pour cette lecture.

artalys

Publicités

Une réflexion sur “#77 Couleur de sang – Nathy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s