#100 La civilisation des abysses – James Rollins

Untitled

civilisation abysses

Le résumé…

Alors que toute la Californie se prépare à admirer une spectaculaire éclipse solaire, un tremblement de terre sans précédent se déclenche simultanément. Pire, l’avion présidentiel, Air Force One, s’écrase dans le Pacifique, tandis qu’une série de catastrophes naturelles dévaste d’autres régions du globe…

Ignorant tout du désastre, Jack Kirkland, ex-officier de la Navy, découvre dans les abysses une immense colonne de cristal.

Parviendra-t-il à convaincre les autorités du lien entre les propriétés magnétiques extraordinaires de de cristal, une ancienne civilisation engloutie dans l’océan et l’apocalypse en marche ?

Aidé par Karen Grace, une chercheuse canadienne intrépide, Jack trouvera-t-il à temps le moyen d’enrayer l’anéantissement de la Terre ?

dragons bermudes

Mon avis…

J’ai eu le bonheur d’avoir ce livre en cadeau de mon chéri, car je lorgnais dessus depuis un moment et j’avais été repérée (oups) ! J’aime beaucoup James Rollins depuis que j’ai lu le roman « Amazonia », que j’avais simplement adoré et qui était pour moi un gros coup de cœur ! C’était ma première lecture de cet auteur et elle mettait déjà la barre très haut… « La civilisation des abysses » me tentait par son résumé bien sûr, sa couverture, son auteur, bref : tout ! J’ai retrouvé le style que j’avais beaucoup apprécié chez James Rollins, à savoir une écriture très proche de celle qu’on s’attend à voir pour des héros à la Indiana Jones ! Ici d’ailleurs, on suit des anthropologues, des archéologues, des géologues, etc. Bref, il y a de quoi faire au niveau termes techniques, enquêtes minutieuses et scientifiques, mais aussi découvertes palpitantes !

dragons2

On suit les aventures de deux groupes de personnes de deux côtés du globe, à la suite d’une éclipse qui a dévasté la planète. Ils découvrent chacun deux monuments étranges datant de milliers et de milliers d’années, à l’époque où on ne se doute même pas qu’une civilisation développée ai pu exister ! On retrouve un ensemble de mythes connus comme le mystère autour des statues de l’île de Pâques et de leurs origines, la construction des pyramides… Bref, un sujet passionnant ! J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui dépayse totalement et fait passer un moment très agréable. Cependant, j’ai regretté le côté trop « action » du roman. Des rebondissements, c’est chouette, je n’ai rien contre, mais là il y en avait un peu trop. Disons que souvent ça paraissait un peu irréaliste ! Certaines pirouettes du héros étaient à la hauteur des James Bond les plus ahurissants. J’ai trouvé dommage ce côté : « Je suis en danger, on me tire dessus, on me bombarde, tout pète autour de moi, je m’en fous je fais une galipette, un salto arrière, une pirouette, et me voilà sauvée ! ».

avion

L’accumulation fin du monde, apocalypse, guerre mondiale, big bang n°2, voyages dans le temps, méchants dans des sous-marins, crash d’Air Force One, bombardements, arme nucléaire, civilisations englouties, cristaux magiques… ça fait un peu trop ! Pourtant, je suis assez friande du genre en général mais là… Je me suis de nombreuses fois fait la remarque que les rebondissements faisaient clairement perdre du réalisme à l’histoire (réalisme déjà peu présent malgré la grande dose de renseignements que semblait avoir pris l’auteur). J’ai donc été un peu déçue par cette lecture bien qu’elle m’ai fait passer un agréable moment. J’ai trouvé l’ensemble peut-être un peu trop prévisible, ou parfois au contraire totalement farfelu, j’ai moyennement apprécié le côté héros américain sans faille et à qui rien ne peut arriver parce qu’il est… le héros, tout simplement. Je conseille clairement cette lecture, malgré tout, à quiconque veut passer un bon moment, et aime les histoires à la Indiana Jones, de découvertes archéologiques, de mythes antiques, et qui n’est pas gêné par le côté « action extrême » du genre. Ce livre permet de se détendre, de profiter, il y a de l’action, de l’aventure, de l’amour, pas de prise de tête, c’est sympa et agréable malgré tout, même si ça n’arrive pas à la hauteur de l’excellent « Amazonia », du même auteur.

Petite note supplémentaire : J’ai été déçue par l’édition Pocket dans laquelle j’ai remarqué beaucoup d’erreurs de mise en forme, comme des phrases de dialogue sans tirets, ce qui rendait l’ensemble assez peu agréable à lire car ça arrivait souvent… En soi, cela n’empêche pas la lecture, mais bon ce sont de petites malfaçons qu’il aurait été préférable d’éviter…

dragons

Ma note…

.

Publicités

7 réflexions sur “#100 La civilisation des abysses – James Rollins

  1. Je l’ai terminé hier, et comme tu le dis, il n’est pas très réaliste, un peu trop holywoodiens. Perso, je lui mets 15. Et comme tu le disais, c’est super chiant le manque de tirets de dialogues ! Et c’est vraiment systématique en plus.
    En tous cas, ca m’a donné envie de découvrir la plume de l’auteur dans d’autres bouquin 🙂

  2. lamentable…..
    un sous marin qui communique par radio en plongée…des nanas qui cherchent du wifi au milieu de l’océan ! et un paquet d’autres incohérences , je l’ai foutu à la poubelle au premier tiers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s