Je suis Charlie

je suis charlie

J’ai appris la nouvelle hier midi, à la sortie d’un partiel… Jamais je n’aurais pu me douter de ce qu’il se déroulait tandis que je ne pensais qu’à réussir mon travail. Le choc a été grand, j’ai arrêté ma voiture le temps de digérer l’information, et lorsque je suis repartie, je n’ai pas cessé une seule seconde d’avoir les larmes aux yeux. A mon arrivée chez moi, mon premier réflexe fut d’allumer la télévision. J’avais besoin de savoir, même si cela était douloureux.

Je n’ai pas souvent lu le journal satirique Charlie Hebdo, mais j’adorais voir leurs illustrations, leurs couvertures franches et sans complexes. J’aimais leur franc-parler, leur culot. Ils me ressemblaient dans leur état d’esprit, dans leur revendication de leur liberté à s’exprimer, dans leurs coups de gueule… Ils étaient engagés, moi aussi, ils disaient tout haut les choses que parfois je pensais tout bas… Ils faisaient tout cela avec l’humour qui leur était propre, celui que j’aurais aimé avoir.

DSCN2146

Les personnes qui ont été sauvagement assassinées pendant cet attentat ne sont pas seulement des membres de la rédaction d’un journal, ce sont des gens qui utilisaient leur droit à la parole et le revendiquaient. En les attaquant, les terroristes nous ont nous aussi attaqués. Nous, qui sommes libres. Nous sommes tous Charlie, car nous sommes tous libres. Elsa Wolinski, la fille du dessinateur mort hier, a déclaré : « Ce n’est pas parce qu’on tue un homme qu’on tue ses idées. ». Désormais, nous sommes tous porteurs de ces convictions. Ils voulaient nous diviser, ils ont fait une erreur : nous allons nous unir.

Ce petit article n’est évidemment pas à la hauteur de ce que j’aimerais exprimer. Les mots me manquent pour dire à quel point j’ai de la peine. Ils ont tenté d’assassiner notre liberté, d’insinuer en nous la peur même de nous exprimer, ils ont voulu nous briser. Je pense qu’ils ont échoué pour la plupart d’entre nous, tant la réaction sur le plan national comme international est forte et unificatrice. Il y aura cependant toujours des gens qui chercheront à tirer profit de notre malheur.

J’aimerais simplement vous dire à tous que nous devons être fort, dire NON à ces terroristes, et continuer à brandir nos crayons, à nous exprimer, continuer à assumer nos opinions. Et surtout : continuer à être tolérants, solidaires, et à nous soutenir.

« Je n’ai pas peur des représailles. Je n’ai pas de gosses, pas de femme, pas de voiture, pas de crédit. ça fait sûrement un peu pompeux, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux. » (Charb, 2012)

On devrait pouvoir faire mourir de rire, mais pas mourir pour faire rire.

Voici pour rendre un hommage (modeste, certes) à Charlie Hebdo, quelques images…

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Je suis Charlie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s