#116 Le premier sang – Sire Cédric

premiersang2013

Le résumé…

Un couple, fier de sa réussite, dîne en tête à tête dans une élégante maison de Marnes-la-coquette. Alors qu’ils dégustent en silence des sushis, Madeleine, se met à saigner d’une joue. Une plaie béante lui déchire peu à peu le visage, sous le regard horrifié de son mari.Pendant ce temps, Eva Svarta, l’héroïne de « De fièvre et de sang », décide de se lancer sur les traces de son père, l’assassin, entre autres meurtres épouvantables, de sa mère et de sa sœur jumelle ; tout cela sans avoir l’autorisation de sa hiérarchie. La découverte du corps profané et incendié d’un « gros » dealer de banlieue déclenche une enquête officielle à laquelle elle va prendre part en compagnie du lieutenant Leroy et plus tard du commandant Vauvert.Eva est prise entre plusieurs feux : sa détermination et son sens de l’anticipation suffiront-ils à la protéger des autres comme d’elle-même ?Les plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous. Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous tous capables de les surmonter ?

incendie

Mon avis…

Je crois que vous commencez à avoir l’habitude… Sire Cédric, j’adore, j’adhère, il ne me déçoit jamais ! Dommage que je lui ai déjà mis 20 (mais je n’aurais pas pu mettre moins…) car il mériterait encore plus cette fois… Ce roman est vraiment, encore une fois, un énorme coup de cœur ! J’ai été littéralement accro, je ne pouvais plus lâcher ce fabuleux page-turner ! Comme toujours, on entre directement dans l’action, c’est du trash comme on aime, de l’incompréhensible, c’est parfait quoi… Je suis vraiment complètement fan ! Enthousiasme, enthousiasme, communiques-toi à ceux qui lisent ces lignes, vite, vite, vite ! Si vous ne connaissez pas encore Sire Cédric, mais qu’attendez-vous ??

chapelle abandonnée

L’écriture est tout simplement subtile et maîtrisée, le style de l’auteur n’appartient qu’à lui, comme le genre du thriller fantastique qu’il incarne à la perfection. Dans « Le premier sang », on comprend l’histoire d’       Eva Svärta, la flic albinos et sexy ! Le personnage est très original, bien sûr, comme toujours, mais également hanté par des souvenirs terribles, réveillés par le tome précédent… Cependant, il n’est pas totalement indispensable d’avoir lu les livres qui ont été publiés avant (même si ce serait dommage car ils sont tout aussi fabuleux) pour comprendre celui-ci. L’essentiel est surtout d’avoir lu AU MOINS un livre de Sire Cédric, sinon c’est carrément un crime contre l’humanité… Euuuuh, non je n’exagère pas, j’adore c’est tout^^

cadeau noir

La fin est top, elle nous repose après de nombreuses émotions, j’ai eu peur pour mon petit (grand plutôt) Alexandre Vauvert, je me suis sentie secouée dans tous les sens par les révélations sur les deux personnages principaux… Une telle lecture est tellement ressourçante… Je vais écrire une petite lettre genre « courrier au père Noël » :

« Cher Sire Cédric, j’ai été très sage depuis que j’ai ouvert votre premier livre. Pourriez-vous écrire des milliers de livres afin que je puisse en remplir entièrement une grande bibliothèque et que je ne m’ennuie jamais ? »

yeux rouge

Ma note…

.

Publicités

9 réflexions sur “#116 Le premier sang – Sire Cédric

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s