#119 De ronces et d’écume – Danielle Guisiano

deroncesetdecume

Le résumé…

Après un séjour de plusieurs années dans un pensionnat en Angleterre, Évy retrouve avec bonheur sa terre d’Irlande, la tête emplie de rêves d’indépendance et de liberté. Mais le sort en a décidé autrement. Au lendemain d’un bal masqué, le réveil est plus que surprenant. Ce qu’elle considère comme pure mascarade se révèle être un vrai serment de mariage. La voilà désormais unie au sulfureux et inaccessible baron de Kerry. Et si le lien le plus indéfectible n’était pas celui contracté devant Dieu ?

ringofkerry

Mon avis…

Vous me connaissez, les romances, ce n’est pas vraiment mon fort… Et pourtant, et pourtant, je me suis cette fois laissé tenter et j’ai plongé dans ce livre à corps perdu. Au début, je n’avais aucune idée du traitement que l’auteure trouverait pour cette histoire, si bien que je me laissais facilement entraîner dans l’intrigue. J’ai eu peur quelques fois que Danielle Guisiano se laisse piéger dans une sorte de mièvrerie assez typique des romances de notre époque… Mais finalement, il n’y avait aucune raison de s’arrêter puisque les détours, les rebondissements, les non-dits, tout était cohérent et les personnages sont bien loin d’être plats et pâles. Adam est on ne peut plus attirant sur le papier, bien qu’au début on le considère, comme Evy, tel un mauvais garçon imbu de sa personne et qui croit pouvoir tout avoir. Tout cela se transforme petit à petit, l’intrigue tourne autour de la romance des deux individus, bien sûr, mais une histoire plus complexe se profile petit à petit et on se rend vite compte que rien n’est gagné pour eux.

Du début à la fin, De ronces et d’écume réserve des surprises au lecteur, on ne peut être tranquillisé qu’à la dernière page, une fois le dénouement arrivé. Le récit est vraiment passionnant, très bien écrit et très agréable à lire. Il se lit très facilement et fait passer un bon moment lorsqu’on a simplement envie de se détendre en se lovant sous une couette, une histoire agréable entre les mains. L’érotisme est très présent dans le roman, ce qui le rend d’autant plus plaisant, car une tension charnelle est constamment perceptible entre les personnages. Le vocabulaire des personnages et de la narration colle plutôt très bien à l’époque dans laquelle les actions se déroulent. Ainsi, aucune incohérence, une histoire surprenante, des personnages attachants et aux personnalités fortes, des surprises constantes… Voilà la recette d’une bonne romance pour une lecture agréable et sans prise de tête 🙂

Sailboat

Ma note…

.

Merci à Danielle Guisiano et aux éditions Rebelles pour cette lecture.

Publicités

2 réflexions sur “#119 De ronces et d’écume – Danielle Guisiano

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s