#121 – La triste fin du petit enfant huître et autres histoires – Tim Burton

9782264048738

Le résumé…

La triste fin du petit enfant huître est le premier recueil de textes du cinéaste Tim Burton. Les histoires sont celles d’enfants tristes, différents, solitaires, où l’on retrouve les personnages de ses films, comme Edward aux doigts d’argent, ainsi que l’atmosphère onirique et poétique de l’Etrange Noël de Monsieur Jack, grâce à ses dessins qui accompagnent les textes. Emotion, tendresse, rire et cruauté sont au rendez-vous. Les vingt-trois petites histoires de ce livre réunissent autant de petits monstres : un enfant huître, robot, melon, momie, un enfant toxique, une fille avec plein d’yeux, une autre faite d’ordures.

la-triste-fin-du-petit-enfant-huitre,-et-autres-histoires-4194072

Mon avis…

Etant une grande fan des films de Tim Burton depuis déjà des années, je connaissais également son activité littéraire (assez réduite ceci dit) et j’avais quelques souvenirs de l’histoire du petit enfant huître. En tombant donc sur ce livre à Emmaüs, pour la modique somme de 50 centimes, je n’hésite pas un seul instant, cela va de soi. Aussitôt acheté, aussitôt lu ! Ces petites histoires sont adressées aux adultes et aux enfants, cependant j’émets un bémol concernant nos bouts de chou car ces histoires sont assez… spéciales ! L’univers de Tim Burton quoi ! Il raconte les histoires d’enfants exclus de la société, car ils sont particuliers, et leur vie est parfois très triste et très sombre. Certaines font quatre lignes, certaines quatre pages, mais dans tous les cas elles sont blindées d’humour noir. Rien d’enfantin là-dedans en vérité, beaucoup de « cruauté » envers ces enfants différents, mais une cruauté qui colle à l’espèce humaine finalement.

111868025624

J’ai beaucoup aimé chacune de ces histoires, même si certaines ont plus rencontré mon adhésion que d’autres. Je ne me souvenais cependant pas autant de ce côté sombre et ironique. Je pense que mon esprit n’a gardé qu’une partie de l’histoire que j’avais entendue étant petite, en omettant les parties les plus cruelles. Cependant, pour les fans de Tim Burton, et ceux qui aiment l’humour noir et qui n’ont pas peur de la « cruauté » à l’allure enfantine, ces petits contes sont vraiment une œuvre à lire. Ne serait-ce que pour approcher encore plus profondément l’intériorité du réalisateur tant admiré pour ses films au caractère sombre et dramatique. L’originalité est présente à cent pour cent dans cette première œuvre littéraire de Tim Burton, son style est indéniablement présent et reconnaissable. Les illustrations, tout comme la poésie des mots, sont merveilleuses. Les éditions 10/18 proposent cette œuvre en version bilingue avec sur une page la version originale et sur l’autre la version française. Cela aide à mieux comprendre l’écriture Burton !

Mummy-Boy-223x300

Ma note…

.

Publicités

3 réflexions sur “#121 – La triste fin du petit enfant huître et autres histoires – Tim Burton

  1. Un me l’a offert il y a une dizaine d’années maintenant, mes amies connaissant mon amour sans bornes pour Tim Burton. C’est un petit livre que j’aime beaucoup ( j’ai d’ailleurs quelques figurines des personnages ) ^^

  2. Pingback: La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires de Tim Burton | Sorbet-Kiwi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s