#136 Le symbole perdu – Dan Brown

symbole perdu

Le résumé…

Robert Langdon, professeur en symbologie, est convoqué d’urgence par son ami Peter Solomon, philanthrope et maçon de haut grade, pour une conférence à donner le soir même. En rejoignant la rotonde du Capitole, il fait une macabre découverte. Ce sera le premier indice d’une quête haletante, des sous-sols de la Bibliothèque du Congrès aux temples maçonniques, à la recherche du secret le mieux gardé de la franc-maçonnerie. Une aventure où s’affrontent les traditions ésotériques et la formidable intelligence de Robert Langdon.

apotheose washington

Mon avis…

Comme tout le monde, je connaissais déjà de Dan Brown le célèbre Da Vinci Code ou encore Anges et Démons. Au détour d’un rayon Emmaüs, je n’ai pas résisté à faire l’acquisition d’un de ses autres romans : Le Symbole Perdu. J’avais envie d’une histoire d’aventure, à la Indiana Jones version ésotérique. Autant dire que j’ai été gâtée. Sans trop de clichés, heureusement, l’auteur parvient à installer une situation très floue, dans laquelle les secrets sont omniprésents, puisque Dan Brown s’attaque ici à la très mystérieuse Franc-Maçonnerie. Ma première remarque concernant cette œuvre sera d’abord de souligner l’affluence de savoirs qui sont offerts au lecteur. Je crois n’avoir que rarement appris autant de choses en lisant un roman ! En effet, l’auteur se base sur beaucoup de faits réels, met en scène des éléments avérés et des confréries ou groupes existants. Par conséquent, il modèle une œuvre particulièrement maîtrisée avec pour principale pâte la réalité.

AppleMark

Dan Brown

Non seulement ma culture générale a trouvé en ce roman un bon collaborateur, mais j’ai aussi pu réfléchir à des sujets encore plus profonds, tels que la vie après la mort. En effet, ce roman d’aventure aux rebondissements incessants et parfaitement bien construits, dans lequel on ne s’ennuie pas un seul instant, s’intéresse aussi à un enjeu scientifique majeur : prouver l’existence de l’âme humaine, et par là même s’interroger sur la possibilité de l’après. Et je peux vous dire que tout cela m’a vraiment beaucoup travaillé, car j’en ai rêvé les nuits suivantes et j’ai pas mal débattu avec mon entourage par la suite ! Ce livre ne se limite donc pas à un bon moment de lecture mais aussi à une expérience intérieure et sociale très enrichissante. Cependant, l’enthousiasme que j’ai ressenti dans tout ce livre s’est un peu amoindri lorsque je suis arrivée au dénouement qui m’a un peu moins plu, j’avoue avoir été déçue par la fin qui ne m’a pas forcément parue à la hauteur de l’ensemble de l’œuvre. Mais cela reste un détail car Dan Brown parvient au fil des pages à laisser de nombreuses traces dans notre esprit, que même une fin légèrement décevante ne parviendra pas à affaiblir.

franc maconnerie

Ma note…

.

Publicités

2 réflexions sur “#136 Le symbole perdu – Dan Brown

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s