#145 Les fleurs du mal, épreuves corrigées – Baudelaire (Editions des Saints Pères)

P1350414

Aujourd’hui, je peux bien dire que j’ai certainement le meilleur de tous les chéris… En grande admiratrice de Baudelaire, depuis de longues années, j’ai véritablement craqué lorsque j’ai vu, dans le Grand Journal, la magnifique édition des Fleurs du mal présentée par Augustin Trapenard…

P1350419

Voici la présentation de l’ouvrage par les Editions des Saints Pères :

Charles Baudelaire est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands poètes du XIXe siècle. Les Fleurs du mal est l’œuvre de sa vie.

P1350422

Le livre est publié le 25 juin 1857 chez Poulet-Malassis et de Broise. C’est une consécration pour le poète qui, comme en témoignent ses contemporains, aurait terminé la composition de la majeure partie de son sulfureux recueil au début des années 1850.

P1350424

P1350425

Avant de donner son « bon à tirer » définitif, Baudelaire retravaille plusieurs fois son recueil.
Il rectifie, se reprend, rature, sollicite l’avis de son éditeur jusqu’à l’épuisement.

P1350437

Cette édition a d’abord été tirée à 1000 exemplaires numérotés, et j’ai le bonheur d’en avoir un… Il sera ensuite réimprimé, mais cette fois dans une mise en forme différente et non numérotée !

P1350415

Dans ce document manuscrit inédit, Baudelaire nous apparaît comme un Sisyphe de l’écriture, abandonnant douloureusement l’œuvre de sa vie et cherchant, dans les incessants remaniements de son texte, une forme de perfection esthétique.

P1350445

13 dessins inédits de Rodin ont été insérés dans cet ouvrage afin de le rendre encore plus exceptionnel. Il est vrai que la sensualité des œuvres du célèbre artiste ne peuvent que s’accorder avec le désir de perfection qui anime Baudelaire au fil de ses corrections.

P1350428

On apprend beaucoup de choses à parcourir ce livre, on réalise encore mieux ce qui était important pour l’auteur, on perçoit ses hésitations, son souci du détail, et on côtoie sa splendide écriture sous sa forme manuscrite…

P1350439

Le livre est envoyé dans un coffret, bien protégé dans un (très) grand carton, fabriqué à la main.

20150629_181650

20150629_181659

20150629_181712

L’ouvrage est assemblé par les ateliers Babouot à Lagny-sur-Marne. Il s’agit d’un véritable livre de collection, reproduction d’un objet unique auquel peu de gens ont pu avoir accès.

P1350430

Estimé 3 millions de francs, les épreuves corrigées sont donc les seules traces manuscrites autour des Fleurs du mal. Elles ont été préemptées par la Bibliothèque nationale de France en juin 1998 lors d’une vente aux enchères chez Drouot, pour de 3,2 millions de francs. Une somme colossale pour ce type de documents.

P1350448

Alors merci à mon amoureux et à sa gentille famille pour ce splendide cadeau que je conserverai précieusement toute ma vie !

P1350451

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s