#147 Œdipe roi – Sophocle

OEDIPEROI2

Le résumé…

Un mal mystérieux s’est abattu sur la ville de Thèbes. Ses terres et ses troupeaux sont frappés de stérilité. La population est décimée. Les femmes ne portent plus d’enfants. Le roi Œdipe, qui jadis, par sa clairvoyance, a sauvé la Cité et l’a rendue prospère, saura-t-il encore la tirer de l’abîme où les dieux l’ont aujourd’hui plongée ? Lui, qui parvint à déchiffrer l’énigme du Sphinx, pourra-t-il élucider l’oracle qui désigne l’auteur de tous ces maux et promet la voie du salut ? Nul autre moyen que de s’engager dans une véritable enquête policière. Mais, à mesure que le passé se dévoile, la Fatalité divine se met en marche comme une machine infernale. Œdipe Roi, représenté pour la première fois vers 430 avant J.-C., est, avec Antigone, laplus célèbre et la plus admirée des tragédies antiques. Par la perfection de sa construction dramatique, par ses qualités sculpturales d’équilibre et d’harmonie, cette méditation pathétique sur la vaine grandeur de l’héroïsme et sur la fragilité du bonheur humain est l’un des témoignages les plus accomplis de la poésie hellénique à son apogée.

OEDIPEROI3

Mon avis…

Comment écrire une chronique sur Sophocle ? Bien entendu, je ne vais pas vous dire qu’Œdipe roi ne voit pas le détour, qui suis-je pour en juger ? Non, par contre je peux vous dire certaines choses… Cette œuvre se lit, à ma grande surprise, très facilement ! Aucun obstacle de langue, le niveau n’est pas spécialement très soutenu et se lit même plus aisément parfois que certains livres d’auteurs contemporains français ! L’intrigue en elle-même, connue globalement de tous et de toutes, est assez marquée par la violence qui caractérise depuis l’Antiquité le cycle mythologique de Thèbes. Mais malgré tout, on ne s’ennuie pas.

Il est intéressant aussi de lire cette œuvre à la lumière de notre société contemporaine, d’autant qu’on a désormais assez de recul sur les théories freudiennes, reprises notamment par Cocteau dans La machine infernale par exemple. En effet, Œdipe roi est une œuvre fondatrice, souvent étudiée, mais qui reste pourtant méconnue de certains lecteurs accablés par les préjugés qui touchent les classiques. N’ayez pas peur, Sophocle n’a pas pensé à nous en écrivant sa tragédie, et pourtant elle reste très accessible. En une ou deux heures, cette pièce de théâtre peut être dévorée avec beaucoup de plaisir, alors pourquoi hésiter ?

OEDIPEROI1

Ma note…

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s