#152 Les temps d’une vie, T2 : Voyage en Enfer – Enel Tismaé

Tempsvie1

Le résumé…

L’Olympe ? Tout le monde le connaît grâce aux livres et films. C’est aussi le cas de Kayla, jusqu’à ce qu’elle s’y retrouve ! Quand, après une violente agression, Samuel, Lyly et les enfants disparaissent du monde de Kayla et de la mémoire de ses proches comme s’ils n’avaient jamais existé, elle comprend qu’elle devra se battre pour les retrouver. Aidée d’Hadès et de Perséphone, elle met en place alliances et stratégie pour récupérer sa famille auprès de celui qui la retient : Zeus lui-même.

Tempsvie2

Mon avis…

J’attendais avec impatience, depuis l’année dernière, le deuxième tome des Temps d’une vie, que j’avais tellement aimé et que je n’ai pas hésité à vous faire gagner lors d’un concours… J’étais très enthousiaste, notamment à cause d’un petit coup de cœur pour Samuel, le mec parfait, et Kayla bien sûr… Ce deuxième roman est encore plus sentimental que le premier car il est cette fois bien plus ciblé sur l’amour familial que purement celui du couple. En effet, les enfants de Kayla et Samuel sont enlevés, avec leur père et leur tante, par Zeus. Enel Tismaé s’applique alors à se projeter dans la situation d’une mère à qui la famille est enlevée et qui ne peut trouver d’aide de personne. Elle nous montre jusqu’où elle peut aller par amour, tout en restant dans une univers très doux et drôle.

En effet, ce deuxième tome est très marqué par l’humour, qui découle des aventures inspirés de la mythologie grecque. On retrouve tous les dieux du Panthéon, ainsi que Cerbère, qui malgré leur statut de divinité, sont décrits comme aussi humains que n’importe qui. Ils ont des forces, des faiblesses, parfois de sacrés défauts mais aussi beaucoup de qualités. Il est vrai cependant que ce rapprochement dieu/humain est parfois trop marqué, notamment quand les divinités parlent dans un langage très (trop) commun, c’est un peu étrange pour le lecteur. C’est un détail, certes, mais qui a son importance car il enlève une petite part de réalisme qui peut être importante pour faire croire à un monde fantastique. J’ai malgré tout le plaisir de dire qu’Enel est parvenue à me transporter aux Enfers et sur l’Olympe ! C’était un véritable bonheur.

Ce livre est selon moi très bon, peut-être un peu moins que le premier tome pour lequel j’avais eu un vrai coup de cœur. Mais il est indéniable que Kayla et Samuel m’avaient manqué et que les retrouver était un soulagement ! Un an d’attente, tout de même ! Encore une fois, je le dis, il ne faut pas hésiter à lire les livres d’Enel. Certes, elle n’a pas la notoriété de Stephenie Meyer mais elle écrit mieux, et elle est tout aussi sympathique que JK Rowling, c’est promis ! Son univers est riche, intéressant, amusant. On redécouvre tout ce que l’on connaissait déjà, sous un angle nouveau et original. En bref : j’adore ! Et puis, imaginer Hadès comme un papa et un papi gâteau, ça n’a pas de prix !

Hadès by ijur (deviantart)

Hadès by ijur (deviantart)

Ma note…

.

Merci à Enel Tismaé et à Nats Editions pour cette lecture.

nats editions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s