#154 L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes – Karine Lambert

immeuble1

Le résumé…

Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes… dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d’’âges et d’’univers différents unies par un point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre… Jusqu’’au jour où une nouvelle locataire vient bouleverser leur quotidien. Juliette est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle, elle n’’a pas du tout renoncé ! Et elle le clame haut et fort. Va-t-elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ?

immeuble4

Mon avis…

Ce service presse du Livre de Poche n’est pas forcément un livre qui m’aurait à priori attiré en librairie… Bien que le résumé soit tentant, je ne l’aurais sûrement pas acheté, c’est donc une bonne chose que les éditions me l’aient proposé dans le cadre de notre partenariat ! J’avoue que j’ai été agréablement surprise par l’histoire qui a énormément de potentiel pour faire réfléchir le lecteur tout en le faisant rire. Et c’est vraiment cette sensation que je recherchais avant tout dans ce livre. Au départ, c’est aussi ce que j’y ai trouvé. Certains personnages sont plus attachants que d’autres, plus drôles, et on s’intéresse à leur histoire plutôt commune. Mais là où elles ne sont pas comme mesdames tout le monde, c’est dans leur mode de vie : elles habitent ensemble dans un immeuble interdit aux hommes.

immeuble3

Donc, à priori, il s’agit d’un livre avec beaucoup d’humour, d’émotions, de réflexion… Mais j’avoue avoir été un peu déçue par toutes ces promesses véhiculées par les différentes critiques que j’ai pu lire dans les journaux ou sur Internet. J’ai trouvé qu’il avait tellement de potentiel dans cette histoire, et trop peu exploité à mon goût, le roman n’est pas assez… pétillant ! Je n’ai pas ri autant que je l’aurais souhaité, je n’ai pas trouvé cela si attendrissant, et j’avoue que je n’ai pas réussi à accrocher aux soi-disant réflexions que ce livre pouvait entraîner. L’ensemble est resté assez superficiel, même si j’ai aimé la morale finale qui est que finalement on ne doit renoncer à rien, et simplement attendre de trouver chaussure à son pied, qu’il s’agisse d’un homme, d’un chat ou simplement d’un fils… C’est malgré tout un roman agréable à parcourir, sans prise de tête, qui mérite l’intérêt qu’on lui porte. Dommage que le potentiel ne soit pas exploité à 100%.

immeuble2

Ma note…

.

Merci aux éditions Le Livre de Poche pour cette lecture.

ldp

Publicités

2 réflexions sur “#154 L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes – Karine Lambert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s