#156 Dracula – Bram Stoker

dracula1

Le résumé…

En arrivant dans les Carpates, le clerc de notaire londonien Jonathan Harker est épuisé par son périple. Mais son client et hôte, le comte Dracula, a tout prévu : une chambre lui a été retenue à l’auberge pour la nuit, an attendant de rejoindre le château en calèche. Mais pourquoi les habitants du village se signent-ils avec des mines épouvantées quand Jonathan leur dit où il compte se rendre ? Pourquoi lui fait-on cadeau d’un crucifix et de guirlandes d’ail ? Malgré ces mises en garde, Harker poursuit sa route. Certes, ces montagnes escarpées, ces loups qui hurlent dans le lointain ont de quoi faire frissonner. Mais enfin, tant de superstitions au cœur du XIXe siècle ! Jonathan est un homme raisonnable…

dracula2

Mon avis…

Au moment de faire ma valise pour mon voyage en Ecosse, j’ai longuement hésité… Et j’ai fini par sortir de ma bibliothèque ce classique qui y trainait depuis un bon moment et auquel je n’avais pas encore trouvé le courage de m’atteler. Et m’y voilà ! Finalement, ça n’a rien eu de compliqué ! Ce roman est extrêmement fluide et plein de rebondissements. J’avais peur qu’une œuvre ayant donné lieu à tant de réécritures, de variations, ayant inspiré tant d’auteurs et ayant tant alimenté l’imaginaire commun, soit finalement un peu ennuyante… Ne riez pas, mais c’est souvent le cas quand on s’intéresse aux origines des mythes, en lisant l’œuvre « originelle »… Parfois, il y a eu tellement d’aventures qui en ont été tirées que l’original peut paraître long et ennuyant. Mais ici, aucun problème : c’est loin d’être le cas ! Bram Stoker est étonnant de modernité !

dracula's castle - bran castle, transylvania

Je ne me suis donc pas ennuyée un seul instant en parcourant Dracula, je n’arrivais même plus à le lâcher, c’est une véritable merveille ! J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir d’où venaient le mythe, à côtoyer le vrai Dracula… Angoissant, sombre, parfaitement gothique, ce roman est excellent ! Il s’agit d’un pilier de la littérature, je ne pouvais pas passer à côté. Je veux absolument vous dire, à vous tous chers lecteurs : n’hésitez plus ! Abandonnez vos Twilight et autres Vampire Diaries, replongez dans les origines, laissez-vous entraînez dans la folie sanglante du plus célèbre suceur de sang… Vous verrez que les romances y sont aussi présentes, autant que les scènes angoissantes, les morts tragiques et lentes, les giclées de sang et les fameuses chauves-souris. Rien de ridicule ou de vieillot dans ce roman, seulement une modernité surprenante pour l’époque, qui explique largement l’intérêt qu’a suscité cette œuvre. Merci Bram Stoker pour cette merveille littéraire.

dracula3

Ma note…

.

Publicités

5 réflexions sur “#156 Dracula – Bram Stoker

  1. Pingback: Dracula [1897] | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s