#172 Alice de l’autre côté du miroir – Lewis Carroll

alice2

Le résumé… 

Alice, qui s’ennuie, s’endort dans un fauteuil et rêve qu’elle passe de l’autre côté du miroir du salon. Le monde du miroir est à la fois la campagne anglaise, un échiquier, et le monde à l’envers, où il faut courir très vite pour rester sur place. Alice y croise des pièces d’échecs (reine, cavalier) et des personnages de la culture enfantine de l’époque victorienne. On retrouve dans ce roman le mélange de poésie, d’humour et de non-sens qui fait le charme de Lewis Carroll. Il vaut mieux connaître les règles de base du jeu d’échecs pour apprécier toutes les subtilités du roman.

alice1

Mon avis… 

Ce livre fait suite à Alice au pays des merveilles, la partie la plus connue de l’oeuvre de Lewis Caroll. Celle-ci est un peu moins fameuse mais tout aussi originale ! Elle a également le mérite d’avoir suscité de nombreuses interprétations et adaptations dont une à venir au cinéma avec Mia Wasikowska, conçue comme une suite du film dans lequel Johnny Depp incarnait le rôle du Chapelier Fou. J’ai donc avec beaucoup de curiosité continué mon exploration de l’univers originel d’Alice, celui conçu par Lewis Carroll ! Cette deuxième partie est assez enfantine, comme la première, mais c’est exacerbé ! On est dans un monde totalement conçu pour la jeunesse. Et même si c’est parfois agréable de se replonger dans cet âge d’innocence et de douceur, on ne retrouve pas la complexité cachée d’Alice au pays des Merveilles qui permettait aux adultes d’en faire une double lecture significative.

alice3

Je conseille évidemment cette oeuvre car on ne peut pas dire qu’on connaît Alice si l’on n’a pas lu au moins ces deux livres, mais j’avoue avoir été surprise de ne pas être complètement prise dans l’aventure cette fois… J’ai survolé les pages, sans réussir à accrocher totalement. L’univers est onirique comme j’aime, certes, mais pas aussi accrocheur qu’Alice au pays des merveilles… On dirait plutôt que c’est raconté sur le ton de l’anecdote, comme un petit conte narré au coin d’un feu, rien de bien transcendant, et je comprends que cette partie soit un peu moins connue que l’autre… Pour autant, ça reste agréable à lire, car c’est rapide et ça change vraiment les idées sur un petit laps de temps… On découvre des personnages atypiques, encore plus surprenants que ce à quoi on pourrait s’attendre… C’est quand même assez bluffant de découvrir un monde si foisonnant d’imagination…

alice4

Ma note…

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s