#184 Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre

coeur_115

Coup de cœur

Afficher l'image d'origine

Le résumé…

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d’eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l’exclusion. Refusant de céder à l’amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d’une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence… Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts. Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l’histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l’Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. Dans la France traumatisée de l’après guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d’envergure nationale d’un cynisme absolu. De Robe de marié à Sacrifices, cinq romans noirs, couronnés par de nombreux prix, ont valu à Pierre Lemaitre un succès critique et public exceptionnel.

196053.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Prochainement au cinéma !

Mon avis…

J’ai déjà chroniqué sur ce blog un thriller de Pierre Lemaitre, Alex, que j’avais adoré en grande partie pour la qualité littéraire du roman, ce qui est assez rare dans ce genre pour être souligné. L’auteur reçoit le Prix Goncourt en 2013 pour Au revoir là-haut, une fresque historique cruelle et profondément réflexive… J’ai été très touchée par ce livre, très émue, et j’avoue que ce roman va probablement rester dans ma mémoire pendant de longues années, et peut-être bien plus ! En fait, c’est un véritable coup de cœur, ce roman est un chef d’oeuvre qui mérite amplement d’être reconnu comme tel. Avec cette lecture, je ne verrais plus jamais la première guerre mondiale, les cimetières militaires et les monuments aux morts de la même manière. Certes, il y aura toujours de la tendresse pour tous ces hommes disparus dans la bataille, mais il y aura aussi une amertume terrible…

En effet, Pierre Lemaitre peint ici le portrait de deux soldats, tous droits sortis de son imagination et pourtant terriblement réalistes. Albert et Edouard bondissent des pages, s’animent. Ils ne sont pas noyés sous les mots, au contraire, chaque lettre leur donne du relief, de la profondeur aussi. J’ai été très touchée par ces deux personnages, et derrière eux par tous ces hommes revenus blessés de la guerre, les « gueules cassées » comme on les appelle mais aussi tous ceux dont c’était l’âme qui était cassée.  Cette lecture m’a laissée sous le choc, elle m’a révélé des pages de l’après-guerre que je méconnaissais, que je n’imaginais même pas… Je ne peux pas vous révéler les tenants et les aboutissants d’une telle histoire sans vous gâcher le plaisir d’un tel roman… Vraiment, n’hésitez pas, ouvrez ce livre et il changera votre vie.

Afficher l'image d'origine

Ma note…

.

Publicités

3 réflexions sur “#184 Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s