#216 Le ver à soie – Robert Galbraith (JK Rowling)

2161

Le résumé…

Owen Quine, écrivain célèbre, a disparu. Il venait d’achever son dernier manuscrit – un sulfureux roman à clés qui dresse le portrait au vitriol de son entourage. De quoi inquiéter bon nombre de personnalités en vue… C’est ce que pressent le détective privé, Cormoran Strike, chargé de l’enquête. Qui aurait intérêt à ce que Quine soit réduit au silence ? Lorsque Strike retrouve le cadavre de l’auteur, assassiné selon un rituel particulièrement atroce, il comprend qu’il a affaire à un tueur impitoyable, tel qu’il n’en encore jamais rencontré dans sa carrière. Rythmé par une multitude de coups de théâtre, Le Ver à Soie est le deuxième volet des aventures du détective Cormoran Strike et de sa jeune et intrépide assistante, Robin Ellacott.

2164

Mon avis…

Qui ne connaît pas JK Rowling ? Personne, ou presque… Mais qui connaît Robert Galbraith ? Je suppose qu’il est moins populaire que la première, et pourtant ce sont bien une seule et même personne. L’auteure d’Harry Potter a écrit sous pseudonyme L’appel du coucou mais aussi Le ver à soie, deuxième tome de la série autour du détective Cormoran Strike. Comme je suis une originale, j’ai commencé par le second livre, et ça ne m’a pas spécialement dérangé, bien que certains détails assez explicites sur le premier tome (régulièrement réexpliqués) m’ont ôté l’envie de le lire ! On retrouve bien, dans ce livre, le style des détectives anglais, pas très original mais souvent plaisant. Par contre, ne vous attendez pas à retrouver la marque de JK Rowling. Il n’y a rien de spécialement dingue dans ce roman, rien d’exceptionnel… Je me suis même ennuyée, pour ne rien vous cacher. J’avais hâte que le bouquin se finisse, mais pas pour les bonnes raisons ! Ma déception n’en a été que plus grande quand je me suis rendue compte que j’avais deviné le coupable du meurtre dès le début du roman ! Oups… Donc, globalement, cette lecture ne m’a pas laissé une excellente impression.

2163

En revanche, je m’efforce toujours d’être objective dans mes chroniques, même si elles ont pour but premier de donner mon avis. Comme toujours, je vais donc essayer de relever les points positifs et ceux qui pourraient plaire à d’autres lecteurs que moi. Le fait que les suspects soient extrêmement nombreux, aient tous des secrets à cacher, des secrets que l’auteur assassiné connaissait et dévoilait dans son dernier roman, rend l’enquête assez intéressante. Les personnages, pour la plupart, ne sont pas spécialement attachants, et n’ont pas pour objectif de l’être. Ils ont tous un côté repoussant, dégoûtant, et ils sont plutôt représentatifs du genre humain. Cormoran Strike lui-même est loin d’être parfait, comme la plupart des détectives anglais. Son personnage, cependant, est central, et doit donc être bien travaillé, avoir de l’originalité. Sur ce point, je crois qu’on ne peut rien reprocher à Robert Galbraith ou JK Rowling (comme vous voudrez), car il est assez atypique, physiquement et moralement parlant. Parfois, il est aussi agaçant, comme tous les autres personnages que l’on retrouve dans le roman. Un autre point original, c’est que l’on n’a aucune compassion pour les victimes dans ce roman, ce qui change de la plupart des thrillers ou livres policiers. Qu’ils soient suspects, coupables ou victimes, tous sont particulièrement repoussants.

L’histoire est tout de même divertissante, malgré ce que j’ai dit un peu plus haut, elle se laisse lire, on passe un moment plutôt agréable (si ce n’est quelques longueurs). Je n’ai personnellement pas été séduite, mais je dois reconnaître que ce roman reste un bon livre policier pour ceux qui ne sont pas forcément habitués du genre, qui découvrent, ou alors qui sont fans inconditionnels de JK Rowling et lui pardonnent toutes ses petites imperfections, y compris si elles sont signées d’un autre nom. Vous allez dire que j’ai une dent contre elle, en particulier depuis son dernier éclat avec Harry Potter et l’enfant maudit, mais pas du tout ! Je suis une lectrice assidue d’Harry Potter depuis mon enfance, et je ne risque pas d’arrêter de l’être. Mais, parfois, il faut reconnaître que certains auteurs sont meilleurs quand ils savent s’arrêter… Je ne souhaite cependant à personne d’arrêter d’écrire ou de lire, puisque ce sont des passions que nous avons vous et moi en commun si vous êtes ici. Donc je dirais simplement que je réfléchirais sûrement à deux fois désormais avant de me lancer dans une lecture de miss Rowling !

2162

Ma note…

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s