#237 La peau de l’ours – Joy Sorman

Le résumé…

Le narrateur, hybride monstrueux né de l’accouplement d’une femme avec un ours, raconte sa vie malheureuse. Exhibé comme une bête de cirque aux quatre coins de la planète, il noue des amitiés fortes avec des personnages difformes et emplis d’humanité. Un livre onirique et cruel, qui surprend par son originalité tout en portant un regard neuf et troublant sur la nature humaine.

Mon avis…

J’ai découvert ce roman à l’occasion de recherches pour mon mémoire de Master, et sur conseil d’une de mes profs. L’histoire est très surprenante, avec un personnage central, aussi narrateur du roman, qui est un animal, plus précisément un ours, mais aussi un homme… Entre deux, hybride par excellence, il nous raconte sa vie, en connaissant par sa naissance contre nature, puisqu’il est issu de l’union d’une femme et d’un ours, puis en détaillant son parcours plus que chaotique. Quelle place peut-on occuper dans le monde lorsque l’on est hors norme ? Quelle place est réservée à l’animal ? Et surtout, que devient la part d’humanité lorsque que celui qui a l’apparence d’un animal mais l’esprit d’un homme est traité, toute sa vie, comme une bête de cirque ? Ce roman laisse un tas de questionnements, de réflexions, de pensées sur le monde et sur la vie. Mais c’est aussi une histoire passionnante, parfois triste, souvent touchante.

La peau de l’ours est un roman français, contemporain, qui représente parfaitement la richesse de la production littéraire actuelle. Joy Sorman est une auteure qui mérite que l’on s’y intéresse, que le grand public la découvre. Son écriture, très riche et originale, permet à cette histoire de se dérouler de façon subtile. Parfois osé, le style est à la fois brut et délicat, toujours en équilibre sur la frontière entre humanité et animalité. A la fin, le roman atteint son but : nous faire hésiter sur une question existentielle… De quel côté est finalement l’humanité ? Quelle différence faire entre animalité et bestialité ?  Ce petit roman est à la fois un moment agréable de lecture et l’occasion de réfléchir sur nous, sur notre rapport à l’autre, à l’animal, à celui qui est différent de nous, également… La peau de l’ours est un livre qui ne laisse pas de marbre.

Résultat de recherche d'images pour "montreur d'ours"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s