#241 Into the water (Au fond de l’eau) – Paula Hawkins

91W1CsESRSL

Le résumé…

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d’elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l’infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à l’ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.

image

Mon avis…

Ce livre, très attendu, est le nouveau roman de Paula Hawkins, qui a connu un très grand succès avec son premier thriller intitulé The girl on the train, en français La fille du train (chronique ici). J’avais beaucoup aimé et c’est donc avec beaucoup d’impatience que j’ai commencé Into the water, traduit Au fond de l’eau. Il s’agit là encore d’un thriller, avec un mode d’écriture très semblable puisque chaque chapitre correspond à un narrateur différent. La subjectivité est de mise. L’auteure joue sur les différences de point de vue et donc sur la difficulté à se faire une opinion précise des faits. Les morts dont il est question s’apparentent a priori à des suicides, des femmes se seraient délibérément jetées dans la rivière. Mais l’histoire du lieu hante le roman, avec ses condamnations de sorcières. De plus, certaines morts sont suspectes. Souvent, certes, comprendre la raison véritable du suicide est difficile. Mais qu’en est-il quand la personne qui s’est donné la mort n’avait aucune raison apparente de le faire ? Et c’est sans compter les secrets que chaque habitant du village garde au fond de lui. Des secrets souvent honteux.

p1060333

Paula Hawkins propose une nouvelle fois un roman dont le mystère se fonde sur les non-dits, les apparences trompeuses, les intuitions… Les femmes sont au cœur de ce thriller, chacune enfermée dans ce qu’elle sait ou ne sait pas, dans ce qu’elle voit ou ne voit pas. Dans ce village, la haine et les rancœurs viennent perturber l’enquête, et même ceux qui ont intérêt à la voir résolue en ralentissent l’avancée. Paula Hawkins confirme son talent pour pénétrer la complexité de l’esprit humain. Elle déploie un suspense parfait, distillant par petites touches les révélations. Pour avoir le fin mot de l’histoire, il faut attendre les dernières pages de ce livre addictif. Tout en restant dans une certaine continuité avec La fille du train, sur le plan technique, l’auteure propose un roman tout de même différent, moins violent psychologiquement mais très prenant et subtil. Si vous avez aimé son premier roman, lancez vous dans ce second thriller très réussi. Et si vous n’avez pas encore découvert Paula Hawkins, qu’attendez-vous donc ?

lecture en anglais logo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s