#248 La Tresse – Laetitia Colombani

coeur_115

Coup de coeur 

9782246813880-001-T

Le résumé…

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

hqdefault

Mon avis…

Il est parfois bien plus difficile de trouver les mots justes pour parler d’un livre que l’on a particulièrement aimé, plutôt que d’un livre que l’on a seulement et simplement apprécié… Il est délicat de parvenir à évoquer les sensations qu’un ouvrage a pu provoquer en nous, à en donner une image représentative, à susciter une envie, celle de la découverte, et une pensée : “moi aussi, je vais tenter l’expérience”. Il y a, une fois sur quelques dizaines de lecture, un coup de cœur. La tresse en fait partie. C’est le genre de livres qui nouent sa trame autour de votre cœur. Au début, il peut sembler juste sympathique, puis tout doucement sa profondeur s’impose. Il explore des destins de femmes, d’êtres sur qui, soudainement, un poids s’abat. Le temps des choix est arrivé. Réduire ce livre à des anecdotes féministes, à un simple entremêlement de récits à message, serait une erreur. La tresse est une œuvre qui délicatement plante ses racines dans l’esprit de son lecteur. Une petite graine, puis les branches se déploient et s’imposent. Ces trois moments de vies, progressivement liés, portent à la fois en eux la singularité de ces femmes et leur potentiel à dire quelque chose de l’Humanité.

Comme beaucoup de lecteurs, j’ai entendu énormément de bien de ce livre. A coup sûr, il ne pouvait s’agir que d’un moment de lecture agréable. Mais ce livre laissera-t-il une trace durable dans la mémoire ? J’imagine que oui. Car, depuis que je l’ai lu, j’y pense déjà avec nostalgie. L’auteure m’a réellement embarquée dans son oeuvre, m’a fait voyager par l’esprit, alors que mon corps lui-même s’émouvait. C’est une histoire simple, mais d’une belle simplicité, pas celle de la facilité. C’est un roman sur la vie de trois êtres, qui pourraient être vous ou moi. Et ces trois femmes, à trois endroits différents de la Terre, prennent leur vie en main, ou au contraire perdent tout le contrôle qu’elles pensaient avoir sur elle. Pour bouleverser sa vie, il faut un déclic, et ce roman raconte l’histoire de ce déclic. Sur fond de souffrances de femmes, la joie et l’espoir s’insinuent, cherchent à reprendre le dessus sur le malheur. La tresse, c’est un message d’espérance, un beau livre sur la vie, les femmes, la volonté, le dépassement de soi… Un chef d’œuvre.

Ce-que-cachent-nos-cheveux_imagePanoramique647_286

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s