#260 La gloire des maudits – Nicolas d’Estienne d’Orves

coeur_115

Coup de cœur 

ppm_medias__image__2017__9782226317308-x (1)

Le résumé…

Fille d’un collaborateur exécuté sous ses yeux à la Libération, Gabrielle Valoria doit écrire la première biographie de Sidonie Porel. Mais qui est vraiment Sidonie Porel ? La plus célèbre romancière de son époque ou une imposture littéraire ? Une grande amoureuse ou une manipulatrice ? En plongeant dans le passé de cette femme qu’elle craint et qu’elle admire, Gabrielle découvre un univers où grouillent les menteurs et les traîtres. Écrivains, politiciens, journalistes, prostituées, grands patrons : tous cachent un secret qui tue…

Résultat de recherche d'images pour "nicolas d'estienne d'orves"

Mon avis…

Dans ce roman, Nicolas d’Estienne d’Orves peint une fresque historique et romanesque savamment élaborée. Mélangeant personnages réels et fictionnels, il emporte son lecteur au plus profond d’une intrigue complexe et prenante. Il crée des êtres de papier hantés par des secrets inavouables, qui tous installent un climat de mystère dans cette oeuvre. Gabrielle, sur l’insistance d’un écrivain bafoué, mène l’enquête sur une certaine Sidonie Porel, auteure de romans feuilletons à succès, considérée comme une des plus grandes écrivaines de son temps. Très vite, des liens étroits s’instaurent entre les deux femmes, rendant le doute plus présent chez Gabrielle : enquête-t-elle sur la bonne personne ? Son jeu de piste l’entraîne dans les bas-fonds de Paris, comme dans ses plus hautes sphères. Elle rencontre des êtres plus repoussants les uns que les autres, fait face à leurs non-dits, à leurs secrets les plus terribles.

Nicolas d’Estienne d’Orves prouve son talent d’écrivain en entraînant son lecteur dans les sinueuses théories de Gabrielle, dont les inquiétudes sont contagieuses. Jusqu’où est-elle prête à aller pour révéler les secrets des autres ? Jusqu’à affronter les zones obscures qui hantent l’histoire de sa famille ? On sent à travers les pages le long travail qu’a nécessité ce roman. Créer des personnages à la hauteur de personnes réelles n’est pas aisé, et l’auteur a réussi ce défi. La gloire des maudits est probablement un des romans les plus aboutis de cette rentrée littéraire 2017. Il constitue une fresque impressionnante, que l’on lit avec beaucoup d’attention et de plaisir. Probablement un futur classique, en tout cas un coup de cœur.

rentrée littéraire

Publicités

Une réflexion sur “#260 La gloire des maudits – Nicolas d’Estienne d’Orves

  1. Pingback: Rentrée littéraire 2017 : mes chroniques ! | Je lis et je raconte...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s