#420 Les sorcières de la littérature – Taisia Kitaiskaia et Katy Horan

Le résumé…

Le livre pour célébrer les magiciennes de la littérature !

30 ensorcelantes écrivaines qui ont marqué leur époque, reconnues ou injustement oubliées, illustrées et racontées dans toute leur puissance.

Toni Morrison, Virginia Woolf, Emily Dickinson, mais aussi María Sabina, Audre Lorde, Yumiko Kurahashi, Octavia E. Butler… Alchimistes du verbe, elles nous emportent dans un envoûtant tour du monde et révèlent le pouvoir des femmes de lettres.

Toni Morrison, représentée par Katy Horan.

Mon avis…

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre absolument magnifique : Les sorcières de la littérature : 30 écrivaines aux pouvoirs extraordinaires. C’est un très joli ouvrage qui regroupent les portraits de 30 femmes d’exception, toutes autrices et parfois militantes féministes. Sur la page de gauche, une superbe illustration signée Katy Horan, et sur la page de droite, un texte poétique de Taisia Kitaiskaia, les deux permettant de mieux comprendre et percevoir l’essence et le style de chacune de ces autrices. En dessous du texte, vous trouverez également une courte biographie, avec quelques conseils de lecture pour vous orienter dans votre découverte.

Le vague à l’âme, Anaïs rédige son journal sur les flots. Les pages s’écrasent sur les rochers, éclaboussent la lune, giclent sur les chaussures des voyageurs.euses qui se promènent sur la grève. Sa conscience lacrymale vient noyer les joues iodées des sirènes.

Extrait du portrait poétique d’Anaïs Nin, par Taisia Kitaiskaia

J’ai été très surprise par ce livre. Au début, j’étais un peu dubitative, car une double page me semblait assez peu pour parler de ces écrivaines. Mais en fait, j’ai vite compris en parcourant ce livre que le but n’était pas de tout nous dire de ces écrivaines. Ce n’est pas un ouvrage encyclopédique du tout. L’objectif, c’est tout simplement, pour Katy Horan et Taisia Kitaiskaia, de rendre hommage à ces femmes à travers leurs propres œuvres (leurs portraits et leurs poèmes ici), et de nous donner, à nous lecteurs et lectrices, un aperçu de ce qui nous attend si nous décidons d’aller plus loin. Elles nous proposent un échantillon du ressenti à la lecture de ces autrices. Chacun de ces portraits a pour but d’intriguer, de susciter la curiosité. Et, honnêtement, ça marche !

Forugh Farrokhzad, représentée par Katy Horan.

J’ai découvert avec ce livre quelques autrices que je connaissais pas du tout. Chacune possède même un surnom poétique, qui nous en révèle beaucoup sur son pouvoir de sorcière de la littérature. Shirley Jackson est la « Sorcière des villages, des horreurs domestiques et des mauvais présages », Flannery O’Connor la « Prophétesse des paons, des gens bizarres et des yeux de verre », Forugh Farrokhzad la « Rebelle de l’amour sensuel, des jardins verdoyants et des parfums envoutants ». Et, lorsque je les connaissais, j’ai trouvé les illustrations et les textes très justes, et très proches de ce que j’ai pu ressentir à la lecture de leurs écrits. Je pense en particulier à Emily Brontë (ici la « Gardienne des landes, du fantastique et des romances douloureuses ») ou encore Virginia Woolf (« Sentinelle des eaux, des bibelots de porcelaine et de la grammaire »). Vous retrouverez aussi, notamment, et en vrac : Emily Dickinson, Charlotte Perkins Gilman, Sylvia Plath, Janet Frame, Joy Harjo, Jamaica Kincaid, Audre Lorde, etc. En bref, quelques noms connus, certes, mais surtout énormément de belles découvertes.

Eileen Chang, représentée par Katy Horan.

Ce livre, préfacé par Chloé Delaume, a vraiment l’avantage de donner un tas d’idées de lectures pour les amateur.rice.s d’autrices et de féminisme. Tous ces portraits ensorcelants nous font rêver, et nous plongent dans une littérature envoutante et magique. Je pense vraiment que Les Sorcières de la littérature pourrait bien être une excellente idée de cadeau de Noël pour tou.te.s les curieux.ses, et en particulier les féministes ! Un beau livre, qui en appelle d’autres, portant les valeurs de la sororité, de l’indépendance et de la liberté créatrice. Découvrez-le vite !

Carte d’identité du livre

Titre : Les Sorcières de la littérature
Autrices : Taisia Kitaiskaia et Katy Horan
Traductrice : Cécile Roche
Éditeur : Autrement
Date de parution : 06 novembre 2019

10 réflexions sur “#420 Les sorcières de la littérature – Taisia Kitaiskaia et Katy Horan

  1. Il a l’air génial, c’est le genre que j’aimerais vraiment avoir dans ma bibliothèque ! Et j’ai hyper envie de découvrir Shirley Jackson, qui est à l’origine de The Haunting of Hill House ! Mais c’est le genre que je découvrirai bien en VO par contre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s