#422 Impact – Olivier Norek

Le résumé…

Face au mal qui se propage
et qui a tué sa fille

Pour les millions de victimes passées
et les millions de victimes à venir

Virgil Solal entre en guerre,
seul, contre des géants.

Mon avis…

J’achète peu de livres le jour même de leur parution. Mais, avec Olivier Norek, je ne peux pas attendre. C’est une valeur sûre. Je l’apprécie déjà depuis bien longtemps mais, avec Entre deux mondes, il m’a totalement bouleversée et a ainsi acquis ma fidélité de lectrice la plus totale. J’ai donc sauté sur Surface, que j’ai également adoré, et me voilà maintenant à vous parler de son dernier bébé, Impact. Comme toujours, j’ai envie de vous en dire beaucoup, mais je dois résister. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir de A à Z le sujet du livre et ce que l’écrivain en a fait, donc je vais m’efforcer de préserver le suspense pour vous. Ce que je peux vous dire, c’est qu’Olivier Norek nous livre encore une fois ici un roman plein d’humanité, avec une intrigue percutante et déstabilisante. Oui, l’auteur nous fait encore une fois réfléchir. Il nous triture bien le cerveau et nous bouleverse. L’émotion est bien présente, l’engagement aussi. Non, Olivier Norek ne laissera pas notre conscience tranquille. Cette fois, c’est à l’écologie qu’il s’attaque, ou plutôt c’est à l’écologie qu’il rend service, avec un livre qu’il faudrait mettre entre les mains de tou.te.s.

Comme toujours, j’aime la dimension critique du roman, qui dénonce avec subtilité. La pluralité des points de vue apporte également une grande richesse au texte et s’avère très stimulante pour les lecteur.rice.s. Olivier Norek est bien déterminé à nous secouer, et il déploie tout son talent pour nous émouvoir et nous faire réagir. Impact est encore une fois une réussite. Un roman noir politique qui va loin, qui atteint son objectif. Le seul petit bémol que je pourrais émettre, mais il est logique, est peut-être le sentiment d’impuissance que j’ai pu ressentir à la fin du roman, mêlé d’un certain pessimisme. J’ai un peu déprimé, pendant quelques jours, quand même… Je dois avouer qu’Impact ne sera pas mon roman préféré d’Olivier Norek. Ce sera toujours Entre deux mondes, le roman le plus juste et le plus incisif qu’il ait pu écrire. Mais le parcours et la réflexion qu’il nous propose ici sont intéressants, et on en ressort l’esprit plus affûté encore, et avec une volonté exacerbée de changer les choses. Alors, encore une fois, merci monsieur Norek. Et je vous pardonne d’ores et déjà pour ma déprime passagère.

Carte d’identité du livre

Titre : Impact
Auteur : Olivier Norek
Éditeur : Michel Lafon
Date de parution : 22 octobre 2020

12 réflexions sur “#422 Impact – Olivier Norek

  1. Pingback: Olivier Norek – Impact | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s