#295 Sang famille – Michel Bussi

sang-famille-3d.jpg

Le résumé…

« Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
Je vais mourir ici.
C’est une certitude.
Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ?  A fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?
Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
Un orphelin.
C’est du moins ce qu’on avait toujours voulu me faire croire…
 »

temps4

Mon avis…

Commençons par une remarque importante : Sang famille n’est pas un nouveau roman de Michel Bussi. Il a déjà paru il y a un certain nombre d’années, en 2009 précisément, mais c’est ici le Sang famille 2.0 que nous avons sous les yeux : retravaillé par l’auteur, mais aussi accompagné d’une petite préface resituant ce livre, son intrigue, etc. Comme toujours (un exemple : Le temps est assassin), l’auteur nous propose une plongée dans une atmosphère estivale : ici un camp de vacances sur une île imaginaire au large de la Normandie. Au menu : chasse au trésor, criminels en liberté, tromperies et complots, méchants gangsters… La méfiance est de mise. Ce roman m’a un peu fait retomber en enfance, en raison de son ambiance un peu « club des cinq ». C’est simple, sans prétention, mais ça fait son effet. On se divertit, on passe un bon moment de lecture, on essaie nous aussi de déchiffrer les énigmes… Sang famille est un bon polar d’été comme sait les faire Michel Bussi. C’est léger, animé, plutôt bien écrit, dépaysant et reposant. On se laisse entraîner sans problème dans ce récit, guidé par des personnages simples et efficaces, le tout est bien construit… Un bon Bussi comme on les aime.
Résultat de recherche d'images pour "sang famille bussi"

ancienne couverture de Sang famille