#310 Avec des Si et des Peut-être – Carène Ponte

AVEC_DES_SI_ET_DES_PEUT-ETRE_hd

Le résumé…

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?

Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).

Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »

En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…

Mais à trop réfléchir avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?

Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Résultat de recherche d'images pour "carène ponte"

Carène Ponte

Mon avis…

J’avais envie d’une lecture détente, sans prise de tête, qui me change les idées tout simplement. Alors je me suis dit que c’était l’occasion de découvrir Carène Ponte, dont je croisais les livres depuis un moment en librairie, sur les réseaux sociaux et sur la blogosphère… Le scénario est très simple puisqu’il s’agit pour le personnage d’imaginer ce qu’aurait été sa vie si elle avait eu un autre métier. J’explique ça grosso modo sans donner trop de précision sur le pourquoi du comment, histoire de ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture ! Ainsi, cette histoire n’est pas sans évoquer celle de certains téléfilms de l’après-midi… Simple et efficace, puisqu’on sait tous que, quand on est pris dedans, il est souvent difficile d’appuyer sur le bouton « off ». Avec des Si et des Peut-être fonctionne de la même façon. L’autrice nous accroche avec des personnages sympathiques, qui nous ressemblent un peu, et elle nous entraîne dans une aventure un peu folle. Dans l’ensemble, c’est divertissant, ça se lit bien, on accroche. Malheureusement, je regrette la présence – hautement prévisible d’ailleurs – de certains clichés : le besoin d’avoir un homme dans sa vie pour être heureuse et accomplie, tant qu’à faire avec des enfants, etc. On retrouve les valeurs assez standards mises en avant dans ce genre de romans, dans la chick-lit en général, à savoir l’amour, l’amitié, parfois le travail. Mais, puisqu’on s’y attend, cela ne rend pas la lecture particulièrement désagréable. C’est plutôt un bon bouquin à emmener dans sa valise en vacances, quand on veut décompresser de toutes les galères qu’on a enchaînées depuis des mois ! Avec des Si et des Peut-être est un livre qui s’apparente un peu à un cocktail anti-déprime, donc à recommander ! Par contre, je tiens à dire à l’autrice que, malgré ses efforts pour ne pas dire n’importe quoi sur The Walking Dead, on n’y est pas encore : les zombies ne se mangent pas entre eux… En tout cas, Carène Ponte m’a fait sourire, m’a permis de changer d’air tout en restant chez moi, et pour ça : merci.

Avec des « si » et des « peut-être », on pourrait mettre un cachalot dans une boîte d’allumettes !

Un long dimanche de fiançailles

En quelques mots…

un scénario sans grande surprise
divertissant et agréable
quelques clichés
une bonne lecture d’été
pas de prise de tête

Carte d’identité du livre

Titre : Avec des Si et des Peut-être 
Autrice : Carène Ponte
Éditeur : Michel Lafon
Date de parution : 24 mai 2018

michellafonlogo

#243 Pourquoi pars-tu, Alice ? – Nathalie Roy

gr_9782764812105

Le résumé…

Alice Dansereau, quarante-trois ans, en fait trop pour tout le monde : épouse attentionnée, mère exemplaire, bénévole impliquée, enseignante dévouée, gestionnaire de la maisonnée, coursière, chauffeuse de taxi, etc. Lorsque son conjoint annule à la dernière minute leur voyage d’amoureux, elle prend une décision qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir assumer : tout laisser derrière pour s’offrir un moment à elle. Avec pour seul bagage sa carte de crédit, ses lunettes de soleil et son cellulaire, elle s’enfuit sur le scooter de sa fille.

Combien de temps sera-t-elle absente? Jusqu’où ira-t-elle? Elle l’ignore pour l’instant, mais en traversant le pont Pierre-Laporte en direction de la route 132 Est, elle sait qu’elle devra faire le point sur sa vie et sur son avenir. Des centaines de kilomètres plus loin, et au fil de rencontres inattendues, Alice réalise qu’elle s’est longtemps oubliée. Elle se découvre passionnée, un peu rebelle, et aura envie d’exploser. Cet été sur la route changera sa vie à jamais.

ff805c1c-ecdf-4008-83e4-e411839e75e5_JDX-2x1_WEB

Mon avis…

Nathalie Roy, que j’ai connue grâce à ses aventures de Charlotte Lavigne (chronique du tome 1 ici), nous propose ici un roman feel good, dans la lignée de ce à quoi elle nous a habitués. Alice, quadragénaire et mère de famille, décide subitement de partir en road trip, laissant derrière elle sa vie bien rangée. Ce qui est d’abord un coup de tête devient l’occasion de s’interroger sur sa relation avec son compagnon, sur le rapport qu’elle entretient avec ses enfants, mais surtout sur elle-même. Après avoir vécu pour les autres avant tout, elle prend la décision de vivre pour elle. Et ce n’est pas si simple… Sur sa route, de nombreuses rencontres lui permettront de prendre progressivement un nouveau départ. Nathalie Roy dresse le portrait d’une femme de caractère qui, comme beaucoup, s’est perdue elle-même dans sa vie de famille, s’est oubliée. Elle lui propose dans cette aventure de renouer avec ses désirs propres, ses envies, son identité, sa vie de femme…

Portée par le charme du Canada, cette histoire drôle et prenante nous entraîne sur les routes, nous amène à nous questionner avec légèreté sur les choix que l’on fait, ou qu’au contraire l’on ne fait pas. C’est un voyage rafraichissant, dépaysant, plein de couleurs et au bon goût de liberté. Au fond, Nathalie Roy nous offre l’occasion de réfléchir sur le bonheur : qu’est-ce que c’est, finalement ? quand est-on satisfait de la vie que l’on a eu ? est-ce si mauvais de faire des folies ? ce qui apparaît comme une mauvaise décision l’est-elle vraiment ? se connait-on soi-même, en vérité ? Mais, dans ce roman, pas de prise de tête pour autant. C’est de la chick-lit comme on les aime, un livre simple et efficace, que l’on bouquine en vacances, avec un bon verre de vin ou un cocktail à la main, en terrasse ou sur la plage… C’est un rendez-vous entre femmes, entre une auteure et ses lectrices, entre des esprits… Et, au final, on se demande si le bonheur, ce n’est pas tout simplement un bon livre ?

Et aussi…

Retrouvez les images et le récit de ma rencontre avec Nathalie Roy, son interview en 5 questions, ainsi que la chronique de son roman Ça peut pas être pire !

P13500652

Nathalie Roy en visite à Amiens, photo de Juliette S. pour jelisetjeraconte.wordpress.com

#129 La vie épicée de Charlotte Lavigne, tome 3 : Cabernet sauvignon et shortcake aux fraises – Nathalie Roy

vie épicée tome 3

Le résumé…

Charlotte Lavigne revient en force ! Après l’expérience parisienne racontée dans le deuxième tome, elle est de retour au Québec. À l’aube de ses trente-cinq ans, elle coanime l’émission Mangues et prosciutto avec P-O, le célèbre et séduisant chef. Avec une carrière qui prend son envol, elle tente d’effacer les derniers mois difficiles et veut se refaire une nouvelle vie à Montréal. Arrivera-t-elle à oublier son beau Maxou ? Le reverra-t-elle ? Divorceront-ils ? Trouvera-t-elle l’amour, le bon, le vrai, cette fois-ci ? Et avec qui ?

Polaroid livres

Mon avis…

Ça y est, les chroniques sur Charlotte Lavigne sont de retour, un peu après la sortie du tome 3 en France et ma rencontre avec Nathalie Roy ! Comme les deux premiers, il s’agit une nouvelle fois d’un chef d’œuvre d’humour et de gourmandise, un vrai plaisir à lire ! Je l’ai dégusté comme un bon cupcake sans calories (impossible n’est pas québécois !). J’ai encore ri, j’ai eu de petites larmes aux yeux, et j’ai détesté Maxou ! Allez, je lance la team P-O, c’est parti ! Mais Charlotte, réveille-toi ! J’ai passé quelques moments à m’énerver sur mon livre, à crier sur Charlotte alors… qu’elle n’existe pas ! Mais voilà, Nathalie Roy parvient à donner vie à ses personnages et on s’y attache comme s’il s’agissait de nos meilleurs amis.

J’ai retrouvé dans ce tome tous les ingrédients qui avaient fait des deux premiers mes romans de chick-lit préférés, à savoir des situations cocaces et pétillantes, de la gourmandise (beaucoup), l’adorable maladresse de Charlotte, une écriture douce et très évocatrice, une simplicité qui ne peut faire que sourire. Vraiment, beaucoup de plaisir dans cette lecture, encore une fois… Je ne peux que dire que j’ai absolument hâte de commencer le tome 4 que m’a gentiment ramené Nathalie Roy du Québec lors de sa visite en France ! J’espère que toutes mes projections se réaliseront pour finir en beauté la série car c’est le petit bémol de ce tome : Charlotte a beaucoup évolué, elle a pris de nombreuses décisions plus ou moins difficiles mais finalement son blocage sentimental a persisté, dommage ! Mais je suis sûre que ce n’est que temporaire ! RDV dans le tome 4, ma québécoise préférée !

tome 3 nathalie roy

Ma note…

.

Merci à Nathalie Roy pour sa gentillesse et cette merveilleuse lecture !

polaroid dédicace

7 JUIN 2015

OUVERTURE DU CONCOURS

REMPORTEZ UN TOME 3 DEDICACE !

#49 La vie épicée de Charlotte Lavigne, tome 2 : Bulles de champagne et sucre à la crème – Nathalie Roy

[ATTENTION SPOILER : cet article révèle des éléments sur la fin du tome 1] 

couverture

Le résumé…

Charlotte, 34 ans, est désormais fiancée, pour son plus grand bonheur, au beau Maximilien qu’elle a l’intention de suivre à Paris dans quelques mois. Pressée de préparer son mariage, elle angoisse devant l’organisation de son évènement qu’elle veut tout simplement parfait. Mais rien ne se passera comme elle l’avait imaginé. Et elle va devoir mettre beaucoup d’eau dans son vin – ce qui n’est pas son genre ! – pour encaisser le coup.

paris

Mon avis…

Vous me connaissez et savez déjà à quel point j’ai aimé le tome 1 des aventures de Charlotte Lavigne… Et vous imaginez donc bien ce que j’attendais de ce deuxième livre : j’avais peur d’être déçue, et oui ! Mais franchement, à quoi ai-je pu penser ? Etre déçue par Nathalie Roy ? Je commence à croire que c’est impossible. J’ai passé un moment merveilleux avec ce livre. Ce tome 2 est un trésor qui surpasse le premier ! J’ai franchement ri, de toutes les gaffes de Charlotte, de ses manies, de ses aventures on ne peut plus perchées ! Cette fille est décalée, et nous emmène avec elle dans la campagne québécoise pour aller chercher des œufs frais. Elle les veut du matin, alors elle y va à l’aube, s’infiltre dans un poulailler… On la suit dans son mariage, on la découvre ensuite en France : mais comment va-t-elle s’adapter à la vie parisienne ?

chalet du mont-royal lieu de mariage de charlotte lavigne        wedding serie - alliances

Photo ci-dessus à gauche : le chalet du Mont-Royal, lieu de mariage de Charlotte Lavigne

Champagne et sucre à la crème ! :)

Champagne et sucre à la crème ! 🙂 (photo par Nathalie Roy)

On la suit avec beaucoup de plaisir dans la capitale française, on aime quand elle nous donne son avis sur les frenchies, quand elle s’énerve sur nos mauvaises habitudes. On n’est pas souriant, on est hautains, c’est pas tout à fait faux pour certains… Il y a quelques petits clichés dans cette histoire malgré tout : que ce soit au niveau gastronomie, ou comportement des français en règle générale ! Mais finalement ça ne choque absolument pas, au contraire : on en rit. Et on suit Charlotte avec un regard tendre… On admire son affrontement avec sa belle-mère « La reine Victoria » qu’on adore détester ! On a envie qu’elle s’en sorte et qu’elle parvienne à se sentir chez elle, chez nous en France. Mais la vie de notre héroïne est loin d’être facile, surtout avec son caractère. Le temps des remises en questions est arrivé. Mais tout ça dans l’HUMOUR. C’est le maître mot de ce roman. Toutes les situations, même les plus galères et craignos, sont racontées avec légèreté et tendresse.

La couverture originale

La couverture originale

J’ai un gros gros gros coup de cœur pour ce livre, que je trouve bien meilleur que le premier, et pourtant j’avais adoré le tome 1 ! J’espère que le tome 3 sera aussi bien, j’attends sa sortie avec impatience. En tout cas, « Bulles de champagne et sucre à la crème » est un vrai concentré de gourmandise (encore plus que le premier) et nous donne faim des dizaines et des dizaines de fois au fil des pages. Il nous donne aussi envie de découvrir le Québec à travers la nostalgie de Charlotte et son amour pour son pays qui semble merveilleux. On rit presque tout du long, et quand on ne rit pas : on sourit ! C’est un véritable plaisir, comme un groooos bonbon très pétillant, qui éclate sur la langue et nous picote les papilles de son goût sucré et fruité. Charlotte est légère et fraîche, et on l’aime pour ça ! Elle va réussir sa vie on le sait, et on veut suivre ses aventures… Si vous hésitez encore à vous lancer dans le premier tome, mais qu’attendez-vous ????? Ce livre est un incontournable, sautez sur l’occasion !

Nathalie Roy

Nathalie Roy

Ma note…

(ça mériterait encore plus, mais ce n’est pas possible snif)

.


Cette lecture a été réalisée dans le cadre du challenge « Un peu d’océan sur mon roman »

un_peu10

N’oubliez pas le concours pour gagner le Tome 1 de « La vie épicée de Charlotte Lavigne ». Vous avez jusqu’au 11 juillet pour participer.

montage final


Voici ma photo du livre à Metz, au soleil, pour coller au challenge de l’été !

livremetz

 

 

#11 La vie épicée de Charlotte Lavigne, Tome 1 : Piment de Cayenne et pouding chômeur – Nathalie Roy

513l23F9CML._

Le résumé…

Charlotte Lavigne, 33 ans, recherchiste pour une émission de télé, n’est pas une jeune femme parfaite… mais elle aime profiter de la vie. Et elle attend beaucoup de choses de cette vie : l’homme idéal, les amis les plus fidèles possible… Mais elle a des faiblesses : gaffeuse, un peu trop attirée par le vin avec lequel elle est sensée cuisiner… Charlotte aime profiter de la vie… et de sa carte de crédit.

Laissez tomber les préjugés ! Ici, pas de banalités, pas de scénarios prémâchés… De la surprise, de l’originalité ! C’est parti pour une lecture divertissante, colorée et… épicée !

« Le chemin menant au cœur de l’homme passe par son estomac. »

Instant gastronomique : voilà à quoi ressemble un pouding chômeur

Instant gastronomique : voilà à quoi ressemble un pouding chômeur

Mon avis…

La vie épicée de Charlotte Lavigne, c’est un hymne à l’amour, à l’amitié et à la bonne bouffe ! Rempli de références culinaires, ce livre raconte la vie de Charlotte qui apprécie le quotidien comme elle apprécie un bon repas. Elle aime accueillir ses amis pour dîner, et elle nous accueille nous aussi, nous raconte ses aventures, ses peines, ses déboires et ses joies. Cette histoire change de celles auxquelles on est habitués de nos jours : les histoires d’américaines branchées qui rêvent de devenir journaliste dans une grande revue de mode, etc. (je dis « etc. » mais franchement, ce scénario est le plus fréquent, c’est du vu et revu, snif !!).

Dans ce livre, on a affaire à une jeune québécoise qui a déjà un métier honorable, qui a un petit ami, des amis géniaux… Oui mais voilà, la vie n’est pas si simple quand on sort avec un français bon chic bon genre, qu’on adore trop notre meilleur ami gay pour imaginer qu’il puisse nous délaisser un jour pour son futur petit copain, qu’on a une super copine qui malheureusement ressent le besoin inexplicable de séduire tout le monde (y compris notre propre petit copain), qu’on travaille pour une animatrice sympathique mais ô combien imbue d’elle-même, qu’on a une mère cougar et une petite tendance à trop boire…

Le personnage de Charlotte et sa vie sont folkloriques, mais surtout rafraichissants ! D’abord, on découvre le Québec à travers une québécoise « pure laine », comme ils disent là-bas ! Son amour pour son pays se ressent et on découvre les petites originalités de langage qui rendent la lecture rigolote (bon, je ne vais pas vous cacher que parfois certaines phrases peuvent laisser perplexe…). Ensuite, on suit les aventures d’une galérienne, comme nous, une fille normale qui galère un peu dans sa vie et qui est quand même drôlement gaffeuse (mais ça reste réaliste !).

J’avoue avoir mis du temps à lire ce livre, mais pas pour de mauvaises raisons ! Je vous explique, parfois j’adore un livre, il m’entraîne, m’emporte avec lui et je le lis en deux temps trois mouvements : à peine le temps de dire à quelqu’un que je l’ai commencé, je l’ai déjà fini et je reste sur ma faim (qu’est-ce que j’aurais aimé que ça dure plus longtemps ! Parfois encore, je lis un livre et y passe à peine deux ou trois heures car finalement, il peut aussi bien se lire en survolant tellement certains passages sont quasi inutiles ou bien que je n’accroche pas à l’histoire. Ou encore, je prends des siècles à lire un livre, parce que je l’abandonne aux quatre coins de l’appartement (oh qu’il m’ennuie…) et je finis même parfois par laisser tomber totalement ma lecture (bah oui, ça arrive…) ! Mais là, rien de tout ça !! Oui, je viens d’écrire toutes ces lignes pour vous dire ceci : j’ai lu ce livre tranquillement… Je l’avais toujours dans mon sac, prêt à être ouvert à tout moment ! Parfois je lisais trois ou quatre pages, parfois trente… C’était un véritable plaisir de bouquiner ce roman. J’avais envie de prendre mon temps, de savourer chaque mot et chaque ligne comme on déguste un bon macaron Pierre Hermé !

Bref, c’est une lecture IDEALE pour l’été, quand on veut aller faire bronzette à la playa ! En plus, bonne nouvelle : il y a plusieurs tomes !!!! Autant dire qu’on n’a pas fini d’apprécier Charlotte Lavigne, sa bonne humeur et ses galères tellement drôles !

Nathalie Roy

Nathalie Roy

Le site web de l’auteure…

http://www.charlottelavigne.com/

piment

Ma note…

.