#414 Dans les yeux de Lya, t.1 et t.2 – Carbone et Cunha

9791034732630-couv-M800x1600

Le résumé…

À la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie.
Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

Mon avis…

Les bandes-dessinées ne sont pas ma spécialité mais j’ai été très séduite par le résumé de celle-ci. Dans les yeux de Lya, c’est une enquête, menée par Lya elle-même, une jeune fille qui a subi un énorme bouleversement dans sa vie, puisqu’elle a été victime d’un accident de voiture. Le chauffard s’est rendu coupable de délit de fuite, la laissant pour morte, ce qui a retardé sa prise en charge hospitalière et a entraîné son handicap… Lya est donc bien déterminée à mettre la main sur le responsable. Elle suit la piste d’un cabinet d’avocats, et espère trouver dans leurs dossiers la trace de l’accord passé entre le chauffard et ses parents. Avec le soutien de son meilleur ami et d’une nouvelle collègue, elle va prendre tous les risques pour comprendre cet évènement de son passé. J’ai pu lire les deux premiers tomes de cette bande dessinée passionnante. J’ai vraiment beaucoup aimé, et j’avoue avoir été frustrée de ne pas avoir le fin mot de l’histoire pour l’instant. Le déroulement de l’investigation est en tout cas très intéressant. Les illustrations sont vraiment belles, à la fois sombres et lumineuses, pleines de contraste, montrant avec brio cette jeune fille hantée par le passé mais qui se découvre de nouvelles ressources au fil de son aventure.

Carte d’identité du livre

Titre : Dans les yeux de Lya, tomes 1 et 2
Autrice : Carbone
Illustratrice : Cunha
Éditeur : Dupuis
Date de parution : 01 mars 2020

5 étoiles

#398 Ciao et la mer – Sarah Khoury

books.42.cover.jpg

Le résumé…

Ciao est un doudou voyageur. À la plage, il plonge dans l’eau salée et découvre le monde fascinant de la mer. Sous l’eau, il rencontre des amis aux grandes dents, des géants, des minus et même des lumières bien étranges.

Mon avis…

Il n’y a pas que les romans dans la vie, et parfois je tombe aussi sur de petits albums trop mignons. Donc je voulais vous parler de ce très beau livre : Ciao et la mer, de Sarah Khoury. C’est pour les enfants de 0 à 3 ans, pour les tout minis bouts d’chou donc ! Ciao, c’est le nom d’un doudou qui, comme Némo le poisson-clown, embarque pour un drôle de voyage dans l’océan. Autant vous dire que les illustrations sont adorables et vraiment très très joliment réalisées. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ces belles images, qui sont présentées sur un papier très qualitatif qui donne l’impression de tenir la peinture originale entre les mains ! Les enfants et les parents vont adorer !

books.42.ration_16x9.jpg

Carte d’identité du livre

Titre : Ciao et la mer
Autrice et illustratrice : Sarah Khoury
Éditeur : Éditions Père Fouettard
Date de parution : 6 juin 2019

5 étoiles

#369 La maison Okola et autres contes délicats – Clémentine Ferry et Sanoe

okola.jpg

Le résumé…

Aimez-vous les gourmandises chocolatées ? Les desserts sucrés ? Les gâteaux décorés ? Alors entrez donc : la Maison Okola, fameuse chocolaterie, vous ouvre ses portes ! Vous y croiserez une tortue dévouée, un moineau inquiet ou un chat qui fait les meilleures tasses de chocolat. Voici les aventures de dix petits héros, à croquer… comme du cacao !

Okola22-23

Mon avis…

En ce lundi de Pâques, je vous propose une chronique de circonstance, autour du chocolat. Voici un très joli livre pour enfants, à partir de 7-8 ans. Vous y trouverez pas moins de dix petits contes sur le chocolat, de quoi ravir les gourmands. Chaque récit est très original et permet de découvrir des personnages singuliers. Les sujets sont actuels et recherchés. J’ai par exemple beaucoup aimé l’histoire de la souris Amandine, qui souhaite confectionner des emballages de bonbons en papier recyclé. Les contes sont très bien écrits et se lisent aisément. Je peux tout à fait imaginer les enfants et les parents savourer ensemble chacune de ces pages. Et que dire des illustrations ? Elles sont belles, très riches et travaillées. Dans ce recueil, vous trouverez d’ailleurs un cahier central, intitulé « Les carnets de la maison Okola », avec de splendides illustrations en couleur et même une recette de gâteau au chocolat (miam) ! Je trouve vraiment fantastique de pouvoir faire découvrir aux enfants le monde magique de la pâtisserie à travers de si jolies histoires, et de pouvoir prolonger le plaisir en cuisinant avec eux. Vous l’aurez compris, c’est un recueil de contes plein de charme que nous ont confectionné Clémentine Ferry et Sanoe. Il s’agit d’un livre qui ne prend pas les enfants pour des idiots, et qui leur propose des contes qui les feront grandir en leur faisant découvrir de belles valeurs, telles que le vivre ensemble, la tolérance, l’entraide, la bienveillance, et tant d’autres.

Vous pouvez feuilleter quelques pages du livre ici.

Okola47.jpg

Carte d’identité du livre

Titre : La maison Okola et autres contes délicats
Autrice : Clémentine Ferry
Illustratrice : Sanoe
Éditeur : Lumignon
Date de parution : 27 mars 2019

5 étoiles

Merci aux éditions du Lumignon pour cette lecture.

LOGO-LUMIGNON.png

#368 Tomi Ungerer – Crictor

Ungerer-crictor couv_Ecole

Le résumé…

Il était arrivé par la poste. C’était le cadeau que son fils, explorateur en Afrique, envoyait à Madame Bodot pour son anniversaire. Ça, un cadeau, un serpent ?
Oui, car Crictor n’était pas un vulgaire serpent. Bien soigné, bien nourri, bien élevé, il devint capable de prodiges. Quand il apprenait à lire et à compter, il formait les chiffres et les lettres avec son corps. Il servait de jeu aux enfants. Mais son plus bel exploit était encore à venir. Car un cambrioleur hantait les rues de la petite ville…

83881563_o.jpg

Mon avis…

Aujourd’hui, je vous parle d’un petit livre coup de cœur. Il s’agit d’un album jeunesse, pour les 6 à 8 ans, mais que l’on peut en réalité parcourir à tout âge. Crictor s’inscrit dans la lignée d’autres livres (Rufus ou encore Émile) qui consistent à mettre à l’honneur des animaux souvent mal-aimés pour en faire les héros de ses histoires. Je vous présente donc Crictor, charmant boa constrictor, qui est vraiment trop mignon ! Les illustrations sont tout simplement magnifiques, très épurées et très jolies. Le boa est comme un sympathique toutou, compagnon affectueux d’une grand-mère originale. C’est un petit livre qui véhicule de belles valeurs, telles que la tolérance et l’ouverture d’esprit. C’est beau, c’est drôle, c’est intemporel. Et surtout, c’est Tomi Ungerer.

83881351_o.jpg

Carte d’identité du livre

Titre : Crictor
Auteur : Tomi Ungerer
Traducteur : Adolphe Chagot
Éditeur : L’École des Loisirs
Date de parution : 13 janvier 2011 [1980]

Résultat de recherche d'images pour "tomi ungerer"

Tomi Ungerer

1931-2019

#347 Cœur battant – Axl Cendres

Couv-Coeur-Battant

Le résumé…

Alex, 17 ans, est un « hors-la vie ». Après avoir essayé d’éteindre son cœur, il se retrouve dans une clinique pour y être « réhabilité à la vie ». Il y rencontre Alice, aussi belle que cynique ; Victor, aussi obèse que candide ; la vieille Colette, aussi espiègle qu’élégante ; et Jacopo, aussi riche que grincheux. À eux cinq, ils décident de s’évader de la clinique, direction le manoir de Jacopo. Le but du voyage ? Se jeter d’une falaise, tous ensemble – ça leur fera un projet commun ! Mais la route va leur réserver plusieurs surprises. Assez pour qu’Alex se demande si, finalement, la vie n’en vaut pas la douleur…

Mon avis…

Voici un roman très original : Cœur battant d’Axl Cendres. J’avais découvert cette autrice avec Dysfonctionnelle, également aux éditions Sarbacane… C’était donc avec beaucoup de plaisir que je me suis lancée dans cette lecture ! C’est avec un style assez léger qu’Axl Cendres nous embarque dans l’histoire de ces personnages. Pourtant, le sujet, à la base, ne prête pas forcément à sourire, puisqu’il est question de suicide… Or, nous rencontrons dans ce roman des « suicidants », donc des gens qui ont raté leurs suicides… La vie, ils ne l’aiment pas. Et leur seul objectif, c’est de mourir, une bonne fois pour toutes ! Alex, Alice, Victor, Colette et Jacopo sont cinq personnages attachants. A la fois décalés et familiers, ils nous emportent dans leur délire, sans jamais nous faire sombrer dans la peine. Ici, la mort est loin d’être déprimante. Elle est un idéal. A la clinique de la Citadelle, ces êtres si différents se rencontrent, et un jour vont décider de partir… pour se suicider, tous ensemble ! Sauf que l’amour et l’amitié rôdent dans les environs, menaçant leur projet ! Ce récit, complètement perché, est en fait d’une poésie folle. J’ai vraiment apprécié ce roman qui, malgré son humour très marqué, est particulièrement touchant. Nous jetons un regard nouveau sur le monde, la vie, les relations qui nous unissent tous. En bref : une histoire inspirante habillée de fraîcheur et de rires ! Un hymne à la mort ? Non, un hymne à la vie. A découvrir !

Carte d’identité du livre

Titre : Cœur battant
Autrice : Axl Cendres
Éditeur : Sarbacane
Date de parution : 05 septembre 2018

5 étoiles

Merci aux éditions Sarbacane pour cette lecture.

sarbacane

https://aziquilit.files.wordpress.com/2013/03/logo-exprim.jpg?w=241&h=45&zoom=2

Pour les enfants : à la découverte des éditions Miette !

Qu’est-ce que cet éditeur a de différent des autres ?

Les éditions Miette sont une toute jeune maison picarde. L’origine géographique n’est peut-être qu’un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup (voilà, vous avez une jolie chanson dans la tête grâce à moi ! De rien…). De nos jours, je pense qu’il est essentiel de faire découvrir de petites entreprises, des artistes locaux, plus proches de nous. Malgré les difficultés, le manque d’aides, Ghislaine Lamotte a tout de même décidé de prendre des risques et de créer, pour vos enfants, une maison d’édition qui leur ressemblerait tout en leur offrant la possibilité de s’épanouir.

Ainsi, les éditions Miette proposent des ouvrages simples, orientés vers des messages positifs, sans jamais être moralisateur ou prescripteur ! Les histoires sont belles, efficaces, bien écrites, magnifiquement illustrées, et la réflexion se fait d’elle-même dans l’esprit des petits lecteurs. Ici, pas d’approche genrée. Les livres ne sont pas destinés à un garçon ou une fille, mais bien à tous. Sans chercher à faire de révolution, les éditions Miette reviennent vers des valeurs essentielles : la tolérance, la vie en communauté, le partage, la bienveillance et tant d’autres ! Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est le fait que ces livres sont stimulants et que confiance est faite aux enfants pour comprendre et réfléchir à leur lecture.

Pour vous donner envie de parcourir ces livres, voici mon avis sur les deux albums de leur catalogue, destinés aux petits à partir de 3 ans. A noter également, les éditions Miette proposent des livrets d’éveil pour que vos enfants apprennent en s’amusant, c’est par ici.

Le monstre de la clairière – Thierry Lamotte

monstreclairière

Je commence par l’album qui m’a le plus séduite. D’abord, d’un point de vue purement esthétique et visuel, il est extrêmement plaisant en raison de ses illustrations, dans un style « aquarelle » particulièrement travaillé ! Il est rare de voir des images d’une telle qualité dans des livres jeunesse ! L’ours, personnage principal de ce petit conte, est trop mignon, et s’avère être attachant. Ce que j’ai apprécié, c’est la subtilité de l’écriture et de l’histoire. Avec une intrigue toute simple, l’auteur sollicite l’intelligence de nos bouts de chou ! Tout en douceur, il leur suggère des valeurs de vivre ensemble, par exemple,  qu’ils envisagent avec liberté. Aucune interprétation n’est contrainte. Et cela, tout en leur faisant appréhender un univers bien peuplé, le monde de la forêt ! Avec une population si variée, comment vivre en paix et en harmonie ? Ce petit album démontre que tout est possible ! C’est un livre simple, efficace, bien écrit et illustré, qui ne peut laisser indifférents ni les enfants ni les adultes.

ours

Le grand voyage d’un petit nuage – Thierry Lamotte

grandvoyage

Cet album nous relate la belle histoire d’un petit nuage qui parcourt le monde sans jamais laisser tomber une seule goutte ! En effet, ce petit nuage voudrait bien offrir de la pluie, mais il aimerait que ce soit utile. Cela explique son périple ! Avec des illustrations magnifiques et un système de répétitions efficace avec les jeunes enfants, Thierry Lamotte apporte beaucoup à nos petits lecteurs. D’abord, il les fait voyager, en leur faisant découvrir une multitude de paysages : ville, océan, montagne… Mais c’est aussi un conte touchant et émouvant, qui permet aux enfants d’approcher en douceur les notions de bienveillance et de partage. Sur un plan plus « documentaire », car les albums servent aussi à l’éducation, les petits pourront découvrir le cycle de l’eau, les spécificités de chaque saison, les divers habitants qui peuplent les régions du monde qu’explore le nuage… En bonus, à la fin de l’album, un petit cahier d’activités vous est proposé, vous permettant ainsi de revenir sur les pages que vous avez parcourues et d’accompagner l’enfant dans son apprentissage. Vous pourrez alors savourer d’autant plus le talent de Thierry Lamotte qui orne son histoire de dessins splendides. En bref, comme dans Le monstre de la clairière, c’est une expérience de grande qualité que propose Thierry Lamotte avec Le grand voyage d’un petit nuage.

nuages.jpg

Venez découvrir le site internet des éditions Miette !

Pour acheter les albums dont je vous ai parlé, c’est juste ici.

Résultat de recherche d'images pour "éditions miette"

Je remercie chaleureusement Ghislaine Lamotte, qui m’a permis de lire ces deux albums, pour sa confiance et sa gentillesse.

Enfin, bonne continuation et longue vie aux éditions Miette.

5 étoiles