#304 Le Royaume des Deux-Mers – Gilbert Sinoué

B26622

Le résumé…

– Voilà un moment que je t’observe. Tu es insensé. L’éternité à laquelle tu aspires, tu ne la trouveras jamais. Abandonne! Ta quête est vouée à l’échec.
– Non! Je refuse que mon corps redevienne poussière. Non! Je veux continuer à contempler la lumière, je veux encore m’enivrer des splendeurs de la vie! Je veux vivre!
Alors le vieux sage murmura :
– Très bien, je vais te révéler un secret. Il existe une plante. Une plante qui vit ici, au fond des eaux. Elle a des reflets argentés. Si l’on ne prend pas garde, elle écorche les mains comme fait la rose. Si tu parviens à la trouver, alors mange-la et tu obtiendras la vie éternelle.

Entre légende et vérité, Le Royaume des Deux-Mers est un fabuleux voyage initiatique qui nous transporte aux confins de l’une des plus anciennes civilisations du monde : Dilmoun. Dilmoun, le «pays où le soleil se lève», Dilmoun où, d’après la tradition sumérienne, résidait le seul survivant du Déluge. Dilmoun, le jardin d’Éden.

Résultat de recherche d'images pour

Mon avis…

Avant de lire ce livre, je ne connaissais absolument pas Dilmoun, même de nom ! C’est pourtant celui d’une grande civilisation depuis longtemps disparue. Gilbert Sinoué nous emmène donc dans ces contrées lointaines – dans l’espace comme dans temps – dans ce qui est aujourd’hui Bahreïn. Tout en nous donnant des informations historiques sur cette civilisation, il nous fait le récit passionnant des épreuves que traverse Yakine, vers le XVIIIe siècle avant JC. Ce personnage est un médecin particulièrement sceptique. Il refuse d’adhérer aux croyances et aux superstitions de ses compatriotes. Pour lui, la médecine est au-dessus de cela. Mais, un jour, il est forcé de constater que ses talents scientifiques ne peuvent rien face à la maladie de sa femme. Son ami, Shakrumash, lui suggère progressivement, au fil des jours, de suivre les traces de Gilgamesh et de partir en quête de la vie éternelle pour sa bien-aimée. Mais Yakine est détesté des exorcistes de Dilmoun, car il remet en cause leur fond de commerce : les superstitions. Ils décident de s’en prendre à lui, mais aussi de renverser le royaume tout entier. Yakine se retrouve pris au milieu d’intrigues qui le dépassent avec, à l’esprit, une seule idée : celle de protéger sa famille.

Gilbert Sinoué mêle avec beaucoup de talent des éléments nous permettant de découvrir une époque lointaine, particulièrement méconnue, et une histoire absolument passionnante. On découvre en effet les pêcheurs de perles de Dilmoun, qui apportent la prospérité à la contrée. Le Royaume des Deux-Mers est un roman d’apprentissage, autant pour le lecteur que pour les personnages. J’ai eu, tout au long de cette lecture, le sentiment de parcourir un roman qui se trouvait à mi-chemin entre La Perle de Steinbeck et Le Périple de Baldassare d’Amin Maalouf. Certes, ces récits n’ont pas grand chose à voir, mais ils ont en commun de faire voyager leurs lecteurs et de les faire grandir intérieurement, tout en les divertissant. J’ai beaucoup aimé la variété de ce roman, qui oscille sans cesse entre réalité et légendes, comme c’est le propre de la fiction. A la fois roman historique, roman d’aventures, oeuvre spirituelle, Le Royaume des Deux-Mers est un texte très agréable à lire, prenant, dont on a envie de connaître la fin tout en savourant chaque phrase.

Résultat de recherche d'images pour

En quelques mots…

une civilisation perdue
quête de l’éternité
entre légendes et réalité
à la croisée des genres
une belle découverte

Carte d’identité du livre

Titre : Le Royaume des Deux-Mers
Auteur : Gilbert Sinoué
Éditeur : Denoël
Date de parution : 03 mai 2018

Jrep9Fpm_400x400

Un grand merci aux éditions Denoël pour cette lecture.

Perles de librairie… #original

Il y a les drôles, les désespérantes, les touchantes…

Des moments uniques entre libraire et client… 

Et pour cette fois, une demande originale !

Image associée

On évite toujours d’avoir des fous rires devant les clients…

Mais parfois, on ne peut pas se retenir !

« Bonjour je voudrais un livre pour lire aux toilettes. »

J’emmène la dame au rayon humour où se trouvent les livres que vous connaissez

sans doute, avec des petites histoires à lire sur le trône…

Mais…

« Ah non mais ce n’est pas ça que je veux ! »

Alors j’essaie de préciser la demande… 

« Je veux juste un livre en fait… pour lire aux toilettes ! » 

Et donc… cette dame voulait « juste » un livre…

mais a cru bon de préciser que c’était pour lire aux toilettes…

et j’ai eu la délicatesse de demander (pardonnez-moi) :

« Alors vous préférez plutôt un livre court ou un livre long ? » 

Et finalement, elle est repartie avec Aurélien d’Aragon !

Comme quoi, les goûts de chiotte ne sont pas toujours ce qu’on croit.

Image associée

Perles de librairie… #Noël

Il y a les drôles, les désespérantes, les touchantes…

Des moments uniques entre libraire et client… 

Voici, pour commencer, une spéciale Noël :

Résultat de recherche d'images pour "guirlande noel png"

« Bonjour, je cherche un livre pour offrir à quelqu’un qui n’aime que les toitures… »

Résultat de recherche d'images pour "cadeau"

« Est-ce que vous avez Zadig de Voltaire et Le dernier jour d’un

condamné de Victor Hugo ? C’est pour un enfant de 10 ans qui n’aime pas lire…

Il faut qu’il se lance un jour ou l’autre ! »

Résultat de recherche d'images pour "cadeau"

« Bonjour est-ce que vous pourriez me conseiller des livres ?

C’est pour une amie grosse qui ne s’accepte pas ! »

Résultat de recherche d'images pour "cadeau"
« Donnez-moi n’importe quoi tant que ça se vend !

Genre du Musso ou un truc comme ça… »

Résultat de recherche d'images pour "cadeau"

« Est-ce que vous avez un guide pour les démarches funéraires ?

C’est pour ma grand-mère, elle est plus toute jeune… »

Résultat de recherche d'images pour "cadeau"

Le 28 décembre, un vieux monsieur au téléphone…

« Oh mademoiselle vous n’imaginez même pas ce que m’ont offert mes petits-fils…

je crois qu’ils me prennent pour un vieux chiant… »

Il avait l’air vraiment très peiné et tout perturbé de ses cadeaux…

alors je lui demande ce qu’ils lui ont offert…

« Servir du général de Villiers et des livres sur Macron… de la politique…

moi je veux rêver, pas déprimer ! »

Et le pauvre culpabilisait à l’idée de les échanger…

Je l’ai rassuré et il était tout content de savoir qu’on pourrait

lui conseiller des livres à ses goûts…

Résultat de recherche d'images pour "père noel png"