#334 Tous les hommes désirent naturellement savoir – Nina Bouraoui

hommes

Le résumé…

Tous les hommes désirent naturellement savoir est l’histoire des nuits de ma jeunesse, de ses errances, de ses alliances et de ses déchirements.
C’est l’histoire de mon désir qui est devenu une identité et un combat.
J’avais dix-huit ans. J’étais une flèche lancée vers sa cible, que nul ne pouvait faire dévier de sa trajectoire. J’avais la fièvre.
Quatre fois par semaine, je me rendais au Kat, un club réservé aux femmes, rue du Vieux-Colombier. Deux cœurs battaient alors, le mien et celui des années quatre-vingt.
Je cherchais l’amour. J’y ai appris la violence et la soumission.
Cette violence me reliait au pays de mon enfance et de mon adolescence, l’Algérie, ainsi qu’à sa poésie, à sa nature, sauvage, vierge, brutale.
Ce livre est l’espace, sans limite, de ces deux territoires.

« J’écris les travées et les silences, ce que l’on ne voit pas, ce que l’on n’entend pas. J’écris les chemins que l’on évite et ceux que l’on a oubliés. J’étreins les Autres, ceux dont l’histoire se propage dans la mienne, comme le courant d’eau douce qui se déverse dans la mer. Je fais parler les fantômes pour qu’ils cessent de me hanter. J’écris parce que ma mère tenait ses livres contre sa poitrine comme s’ils avaient été des enfants. »

Mon avis…

Se souvenir, devenir, être… C’est le parcours que suit Nina Bouraoui dans ce livre. Elle raconte son passé, ses souvenirs d’Algérie, son arrivée en France et la découverte de son homosexualité. Elle s’affirme en tant que femme, en tant qu’être qui, longtemps, se recherche. Elle s’explore, se dit, se raconte. Avec subtilité et talent, Nina Bouraoui nous émeut et livre ici un des textes les plus forts de la rentrée littéraire. C’est un récit intime qui ne saurait laisser quiconque indifférent. Il est d’une incroyable poésie, chaque phrase prenant une saveur douce et tendre, mais aussi parfois amère, touchant cependant toujours le cœur. En quelques mots : profond, puissant, à la fois déchirant et réparateur. Ce livre vient remuer quelque chose. Il nous montre le voyage, l’aller-retour entre deux temps, deux lieux, deux femmes, elle un jour et elle plus tard… C’est ainsi qu’une âme, unique, se dessine et se forge, en faisant la synthèse de ses expériences. Les hommes désirent naturellement savoir est un texte où l’autrice se livre, s’offre à ses lecteurs et lectrices, tout en étant d’une étonnante lucidité et clairvoyance sur tous les êtres humains. Car, oui, nous sommes tous en quête… Amour, identité, âme, bonheur, plaisir, connaissance, nous cherchons tous quelque chose.

Carte d’identité du livre

Titre : Tous les hommes désirent naturellement savoir
Autrice : Nina Bouraoui
Éditeur : JC Lattès
Date de parution : 22 août 2018

5 étoiles

Merci à JC Lattès et NetGalley France pour cette lecture.

challenge rl

2 réflexions sur “#334 Tous les hommes désirent naturellement savoir – Nina Bouraoui

  1. Pingback: Challenge 1% rentrée littéraire 2018 | Je lis et je raconte...

  2. Pingback: Bonjour 2019 : mes meilleures lectures en 2018 [bilan] | Je lis et je raconte...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s